l'antre magique des sorcières
Bienvenue dans l'univers magique des sorcières !
Merci de vous connecter pour voir l'intégralité de nos forums et les nouvelles réponses.


Cinq belles années d'uptime. Merci à tous de votre présence et de votre soutient !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur L'Antre Magique des Sorcières
forum d'entraide et communauté neo pagan francophone

Merci de bien vouloir consulter attentivement et mettre en application les règles de la Charte


Retrouvez-nous aussi sur Facebook !
 

 
Découvrez la liste de nos partenaires dans la rubrique prévue à cet effet dans le tiers inférieur du forum.


CURRENT MOON

Partagez | 
 

 Rite de Brùdkaup (Mariage Asatrù)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Veigsidhe Karvgwenn
Ami(e) des Mages
Ami(e) des Mages
avatar

Messages : 660
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : E Breizh emaon o chom buan, rak o gortoz emaon e mervent diouzh Bro C'hall..

MessageSujet: Rite de Brùdkaup (Mariage Asatrù)   Mer 17 Aoû 2016 - 19:43

Le mariage Asatú

Le mariage … fusion de l'amour entre deux être, c'est un acte très important, un serment entre deux âmes .
Deux individus dépassant leur condition temporaire d'individualité, afin de n'être plus qu'un.
Le Brùdkaup (mariage asatrù) est dédié à la déesse Frigg, épouse d'Odin est déesse des mariages et des unions heureuse.
Frigg est également la plus belle déesse du panthéon nordique.

Un serment important

Le mariage païen est un engagement mûri et réfléchi, c' est la troisième étape de l’union sacrée des deux amants, elle suit l’union naturelle (c'est-à-dire l’acte sexuel) et l’union morale (la promesse de mariage, variante des fiançailles). C'est un serment d'amour, de fidélité et de protection.
Cette cérémonie est accomplie par un Goði et une Gyðhia, ainsi que deux individus de sexes opposés qui pourront témoigner de la promesse faite entre les deux amants.


Godi et Gydhia ce sont des prètres, pour la Northern Isles Tradition ce sont un Druide et une Druidesse.
Et pour une autre tradition comme le Germanic Wicca ou la North Wicca sa peut étre un Sorcier et une Sorcière (Völvo et Volva) etc ... Adapter votre mariage a votre tradition et courant Païen.

Lieu et Objets rituels

Où ?
Le meilleur endroit reste en pleine nature, si possible proche de son lieux de vie ou d'un lieux auquel vous êtes attaché pour obtenir les faveurs des Landvaettirs (« esprit de la terre »).
Le but est de se rapprocher au plus près de la nature, pour attirer la bénédiction des Dieux.

Si la cérémonie se déroule dans la nature,il faut prendre soin de l'endroit.
Le rituel du mariage peut se dérouler au centre d’un cercle de vasque remplie d’eau et de torches allumées, afin de réunir les quatre éléments (feu, eau, terre, air).
L'idée de trois arches tréssées est souvent utilisé : Les mariés arrivent chacun par une arche différente et sortent à la fin de la cérémonie par la dernière arche, ce parcours symbolisant leur rencontre et la fusion de celle-ci grâce a l'amour.

Les Objets ?

Les anneaux sacrés sont les seuls objets que l’on retrouve dans tous les mariages païens sans exception.Ils permettent de sceller le serment du mariage. Les autres objets que l’on retrouve fréquemment sont : deux armes (le plus souvent des épées), une grande corne à boire, la bière nuptiale et le trousseau de clés pour la femme.

Le rituel d'Union

La fiancée arrive par une arche, le fiancé par l'autre. La famille de la fiancée se tient sur la gauche avec elle, celle du fiancé se tient sur la droite avec lui. Les temoins feminins se tiennent avec la fiancée, et les hommes dans la même situation avec le fiancé. Le fiancé a amené son épée familiale, et l'anneau pour sa fiancée ; la fiancée a amené l'anneau pour son fiancé, et une arme pour lui.

Il y a aussi une corne à boire et de la bière nuptiale. L'ancien commence avec à la main le marteau de Thor. Ils pénètrent dans le cercle et font face aux Gothar.
Seuls les époux, les deux témoins et les Gothar restent dans le cercle.

---

Godhi : Je salue tous les dieux et déesses, les Ases et les Vanes, les Alfes et les Dises, les esprits et les ancêtres. Que tous viennent assister cette cérémonie, que tous bénissent ce mariage. Salut à toi Freya, protectrice de la maison, gardienne des clefs, toi la plus grande des femmes et la détentrice des serments. Entends-nous et bénit le travail qui sera effectué aujourd’hui. Salut à toi, Nanna, blanche déesse, protectrice des amants fidèles. Reviens-nous des enfers en ce jour lumineux afin d’apporter la flamme immortelle de l’amour à nos jeunes époux.
Les dieux sont avec nous, que le rituel commence !
Qui présente le fiancé ?

L’ami le plus fidèle du fiancé : Je présente le fiancé !

Godhi :  Quelle est la valeur de cet homme ? Parles-nous de lui avec la plus pure sincérité !

L’ami du fiancé décrit alors longuement les qualités et les actes de valeur de l’homme. Une fois qu’il a fini, un témoin s’approche et atteste la vérité de l’éloge, il peut même en rajouter.

Godhi :  Qui présente la fiancée ?

L’amie la plus fidèle de la fiancé : Je présente la fiancé !

Godhi :  Quelle est la valeur de cette femme ? Décris-là nous sans le moindre égarement.

Comme précédemment, l’amie décrit les qualités et les actes de valeur de la femme. Un témoin atteste la sincérité de l’éloge, et peut s’il le désire en rajouter.

Godhi : Tous les invités sont-ils satisfaits par les termes de ce mariage ? Quelqu’un veut-il s’interposer à cette union ?

Les témoins les plus proches donnent leur assentiment ou leur désaccord, si il y a.

Godhi : Désormais, plus rien ni personne ne peut s’interposer à votre union. Les vœux du mariage peuvent être énoncés !

Le fiancé tend son épée à sa fiancée et sa main dans laquelle repose l’anneau pour elle. La fiancée tend alors l’anneau quelle a pour lui de manière à ce qu’il ait les deux anneaux dans une main et l’épée de l’autre.

Le fiancé : Je t’apporte cette épée, esprit de ma lignée, conserves-la bien, mon épouse ! Dans la bataille comme dans la joie, je me tiendrais à tes côtés, comme je me tiens aujourd’hui à tes côtés. Sur ces anneaux, mon serment je prête : amour, fidélité et adoration pour ma femme !

Le fiancé passe les deux anneaux à son épouse.

La fiancée, présentant son épée : Je t'apporte cette arme, manie la avec force, et garde la bien, mon mari ! Dans la bataille comme dans la joie je serais ta force, tout comme je me tiens aujourd'hui à tes cotés. Sur ces anneaux, mon serment je prête : à mon mari, un amour sacré et fidèle.

Les deux amants s’échangent leurs épées et les confient aux deux témoins. Puis le fiancé glisse l’anneau au doigt de son épouse, et réciproquement.

Godhi : Maintenant, j'appelle Frigg à être témoin, elle qui garde tous les contrats passés, et Siofn, la plus douce servante, que la loi soit en accord avec l'amour. Que les dames de Freya gardent votre serment, et qu'elles vous accordent le bonheur.

Le Godhi remplit la première corne de bière nuptiale et fait le signe du marteau de Thor au dessus de cette dernière.

Godhi : Que cette corne soit bénie pour ce couple fier, j'estime que vos jours seront bons. Que la joie soit dans cette bière, et que votre union soit féconde après que vous ayez vidé cette corne.

Le fiancé boit la moitié de la corne puis il la donne à la fiancée, qui la vide. Ils rendent la corne au Godhi, qui la remplit de nouveau, et fait le signe du marteau.

Godhi : Que cette corne soit bénie pour ce couple fier, énoncez vos voeux de bonheur !

Le Godhi porte un toast, puis il fait passer la corne dans l'assemblée, dans le sens des aiguilles d'une montre. Tous boivent sauf le couple. Chaque personne porte un toast au bonheur du couple, et à leurs futurs enfants avant de boire. Le Godhi verse ce qu'il reste dans le bol sacré lorsque la corne a fait le tour, il la remplit puis la béni de nouveau.

Godhi : Que cette corne soit bénie pour ce couple fier, et pour tous les dieux et les déesses ! Dieux, entendez ! Ici la bénédiction nous demandons pour un mariage rempli de bonheur, pour un amour immortel et féérique.

Le Godhi boit, le couple boit, puis le Godhi verse ce qui reste dans le bol sacré, puis elle le soulève.

Godhi : Freya, Frigg, Fulla, Siofn ! Var et Vor, Syn et Hlin, Snotra, Gna, Lofn ! Hlif et Hlifthrasa, Thiodhvarta, Bjort et Bleik, Blid et Frid, Eir et Aurboda ! Thunan, Sif, et tous les autres, dieux, déesses, et entités, qui portent leur regard sur les mariages de la Terre du Milieu ; elfes et dises des clans de ( noms de la fiancée et du fiancé ). Je sanctifie ce bol pour vous tous ( il fait le signe du marteau au dessus du bol ). Jetez un regard bienveillant sur l’union de ( fiancé ) et ( fiancée ) : accordez que ce mariage soit fructueux, rempli de joie, et que leurs enfants soient dignes de leurs parents, aussi bien dans la chance, la sagesse, ou l'héroïsme. Ka !

Tous : Ka !

Le Godhi asperge la famille et le couple avec la bière, puis il la verse sur la terre.

Godhi : Salutation ( marié ) et ( mariée ).

Tous : Salutation ( marié ) et ( mariée ).

Godhi: Salutation aux dieux et aux déesses !

Tous : Salutation aux dieux et aux déesses ! Ka !

Les deux époux s’embrassent puis se donnent la main et quittent le cercle par la troisième arche pour aller rejoindre le banquet.

Après le rituel

Les hommes et les femmes doivent se séparer. Quand l'ancien donne le signal, ils doivent courir vers le hall où le banquet se tient. Si les hommes atteignent le but en premier, les femmes doivent servir la boisson lors du banquet ; si ce sont les femmes qui atteignent le but en premier alors ce sont les hommes qui doivent servir - dans les anciens temps les hommes étaient montés alors que les femmes couraient à pied, ce qui rendait la course plus équitable.
Le marié doit se tenir à la porte du hall pour bloquer l'entrée à sa femme ; il doit alors lui prendre le bras et la conduire sur le seuil afin de s'assurer qu'elle ne trébuche pas, ce qui serait un très mauvais présage. Le premier devoir de la mariée au banquet est d'apporter a son mari une corne de bière nuptiale ou d'hydromel.

Mariée : "Bière/Hydromel je vous apporte, pomme de la bataille/le plus puissant des sangliers, que la corne que nous partageons soit bénie. "

Le marié doit alors boire dans la corne et la donner à la mariée ; les deux mariés alternent les gorgées jusqu'à ce qu'elle soit vide. L'ancien béni le marié avec le marteau, puis il donne le donne au marié qui fait le signe du marteau avec au dessus de sa femme, d'embrasser son ventre.

Marié : "Le marteau de Thor te bénisse mon épouse, pour que tu donne naissance à des hommes et des femmes puissants."

Au banquet un gâteau sacré doit être partagé. Après le banquet, on donne à chacun des mariés une grande coupe d'hydromel, et leurs gardiens les emmène afin de les préparer à la nuit de noces.
La mariée est déshabillée jusqu'aux pieds, avec la couronne nuptiale toujours sur la tête, et mise dans le lit nuptial ; le marié est alors amené vers elle. S'il fait sombre, cette procession doit être accompagnée de torches ; il doit y avoir au moins 6 témoins au moment ou il enlève la couronne nuptiale de la tête de la mariée. Les témoins s'en vont alors et laissent le couple ensemble toute la nuit pour consommer le mariage.
Dans l'ancien temps, les témoins s'installaient dehors devant la porte de la chambre nuptiale, buvant et criant des suggestions paillardes aux nouveaux mariés. Quand le couple se réveille le matin suivant, le marié doit donner à sa femme un trousseau de clés qu'elle portera à la ceinture.
Idéalement un banquet matinal doit être tenu, avec les invités à qui des cadeaux seront donnés.

Marié : "Je te donne ces clés : ma maison je te donne à gouverner. Garde les bien ma femme. "

Mariée : "Je prend ces clés : que je les utilise toujours comme il faut et avec sagesse. "


Ensuite vous pouver faire une bénédiction pour l'ensemble de la Famille et adapter votre mariage a celle si. certain aime porter des costumes Viking ou Celte ancien (Médiéval) Moi je trouve que le Kilt c'est chouette surtout le tartan pour la païx dans le monde le :
 "World Peace Tartan" il est super beau et va très bien avec une robe de Mariée. Wink






















Toutefois évitez un Druide ou un Godi qui fait un peut peur le jours d'un mariage sa fait désordre:







Ensuite  ils vécurent heureux est ils eurent beaucoup de petits Vikings et hélas parfois il y a un divorce mais ça c'est une autre histoire.






Je souhaite a tous un beau mariage! La paix et l'amour jusqu'a Ragnarök!!


-" L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre."   -Sagesse Druidique-
-" Un  boiteux monte a cheval, un manchot garde les troupeaux.  Un sourd fait assaut d'armes et rend service.
   Mieux vaut être aveugle que brûlé, un mort n'est utile a personne." -Hàvamàl : 71-  (l'Edda Poètique)
Revenir en haut Aller en bas
http://shadowheartandsouloftheblackrose.ning.com
 
Rite de Brùdkaup (Mariage Asatrù)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mariage païen: Article du web
» quel obstacle teologique contre le mariage des pretre??
» Nullité de mariage
» Demande de prières pour un mariage heureux et uni en Christ.
» HELP! Mariage en mer, capitaine de navire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'antre magique des sorcières :: Vie Magique et Spirituelle :: Paganisme :: Théorie-
Sauter vers: