l'antre magique des sorcières
Bienvenue dans l'univers magique des sorcières !
Merci de vous connecter pour voir l'intégralité de nos forums et les nouvelles réponses.


Cinq belles années d'uptime. Merci à tous de votre présence et de votre soutient !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur L'Antre Magique des Sorcières
forum d'entraide et communauté neo pagan francophone

Merci de bien vouloir consulter attentivement et mettre en application les règles de la Charte


Retrouvez-nous aussi sur Facebook !
 

 
Découvrez la liste de nos partenaires dans la rubrique prévue à cet effet dans le tiers inférieur du forum.


CURRENT MOON

Partagez | 
 

 Philosophie Druidique, les Mondes Druidiques et état d'âmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Veigsidhe Karvgwenn
Ami(e) des Mages
Ami(e) des Mages
avatar

Messages : 801
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : E Breizh emaon o chom buan, rak o gortoz emaon e mervent diouzh Bro C'hall..

MessageSujet: Philosophie Druidique, les Mondes Druidiques et état d'âmes    Mar 28 Fév 2017 - 16:06

Philosophie Druidique, les Mondes Druidiques et état d'âmes dans le Druidisme :

Annouim = Anaon, dans la langue Bretonne et ses légendes « An Anaon » c'est l'âme en peine.
Annouim= Bàs Astral (avec Cytraul).
Gwenved = Haut Astral (avec Keugant) ou pour certains Druides d'outre Atlantique juste : « Astral World », « Other World » ou en Gaelique : « Finn mag » ou « Tir Na Fionn ».

L'interprétation d'Annouim par le Druide :

1= Mental obscur (l'inconscient) par opposition au « Mental Clair » (le conscient).
2= Emotions négatives, par opposition aux émotions positives des mondes supérieur.
3=Sous la forme du Breton « Anaon » qui signifie : « Ames des trépassés » et « Désespoir ».
4= Les cercles d 'Annouim sont au nombre de quatre et figurent comme des encoches dans la représentation des 5 mondes Druidiques sur la croix Celtique.


Ils ont pour noms :
*Le Rejet des autres qui empiètent sur son territoire (Antagonisme).
*La Douleur ( Physique surtout, mais aussi morale).
*La Colère (Dans une tentative de repousser la source de la douleur).
*La Haine (Quand on ne peut plus rien faire pour éviter la présence des oppresseurs vils et méchants).
Ces niveaux émotionnels sont issus du Gwenved a Keugant, ce sont des portes émotionnelles a franchir, donc des cercles extérieurs a Annouim sur la croix Celtique.

Ils ressemblent à des problèmes au premier abords, mais en réalité ce sont des aides pour se libérer de Cytraul et des oppresseurs. (les Démons / Diaoul = ceux qui portent le mal en eux, et les Vampyres = Vampires Psychiques = Pervers Narcissiques).
Quand on les aborde avec un esprits positif. On avance, on doit rejeter ceux qui vous marchent sur les pieds. On ne doit pas étre d'accord avec la douleur, même si on la supporte. On doit « Hair » ses ennemis si on veut pouvoir aimer ses amis avec sincérité.
Mais au niveau émotionnelle il y a encore moins bien :
Le monde d'Abred = la « Nécéssité » soit la Nécéssité de franchir les épreuves de la vie et le « vide litteral » ou comme dissent d'autre tradition : le « Karma ». En gros = Boire, Manger, Dormir... = lassitude.

Cytraul, L'enfer froid du néant :

Au centre de la Croix Druidique, se trouve le petit cercle de Cytraul appelé aussi « Cercle du Néant » dans le monde Celtique. Et « Abysse » en Hébreux ou « Tartar » chez les Grecque (je me permet dans parler parce que nombre de groupe Druidique on une base Helléniste et Sémite, donc comme c'est proche, j'en parle .)
C'est le plus bas état d'être possible quand un être tombe dans cet état, il vit presque sans émotions, ou avec des émotions aussi lourdes que de la matière, éxtrêmement chargées d'un profond sentiment de mort. Souvent quand ils sont dans cet état de « Mort » pour ce sentir vivant ils font souffrir les autres, c'est dans ce cas la qu'on parle d'Oppresseurs du Cytraul (Diaoul ou Vampyres).
Cytraul c'est le cercle de l'Enfer Froid, Glacée même, celui où rien n'arrive, où rien ne se passe, seulement un morne et infini désespoir. Même si elle a encore un corps, la personne n'en est pas vraiment consciente et n'en prend aucun soin. Il lui sera très dur de remonter la pente car elle est soit dans le dénie, (ce n'est pas elle, c'est les autres qui... ) soit sous antidépresseurs.
Forte heureusement de là aussi on peut ressortir, car pour les Celtes, (du moins ceux du Nord, parce que d'autre dans le Druidisme ne partagent pas ce point de vie, libre a eux), il n'est aucune situation désespérée qui ne prenne fin un jour.

Keugant et l'état Divin :

Keugant et l'état que nous pouvons tous retrouver car nous sommes « source » , même si notre eau est très sale. Dans nos moment de Grâce on peut retrouver au moins fugitivement, l'état de Keugant (l'état statique et divin).
Même en possession d'un corps (incarné), contrairement à ce que pensent certains spiritualités qui enseigne que les états divins d'éxtases ne peuvent se vivre qu'après la mort, donc sans corps physique.
Hélas on observe la même dérive dans le Druidisme chez ceux qui souhaitent le réduire a peaux de chagrin, ils veulent en faire en quelque sort un religion matérialiste. Ce n'est pas rare parce que la grande majorité des personnes on du mal a s'éloigner de leur Christianisme et leur conception matérialiste de bases. Certain aime aussi dans un grand élan de masochisme ou de mépris de soit s'accuser de tout les maux, pour être pris plus au sérieux dans un monde contemporain ou la conception de la vie et de la société et celles du Christianisme et du Matérialisme (a mon avis sa dénature le chemin des Druides...? A la Burns's Nicht, une soirée de porteur de Kilt une fois j'ai même rencontrer un Druide qui ma dit être Chrétien ??? On trouve de tout dans le Druidisme).
Pour un Païen authentique on ne cesse jamais d'être divin. Et il se peut que la plus grande faute spirituelle la plus grave soit bien d'abandonner ce point de vue selon lequel on est de nature divine. (sans être un Dieu, mais un intérlocuteur privilégier des Dieux et Déesses car avec cet état divin on retrouve notre Awen, notre visage, il faut avoir un visage pour parler aux Dieux), mais je pense que ce point de vue a été abandonner pas les Druides des Ordres en même temps que les pratiques traditionnel du Chamanisme celte et des autres formes du Geis.

Cytraul guette les materialistes :

Quand on cesse de se ressentir divin, on en vient a penser qu'on est qu'un corps mortel.
On devient alors uniquement un corps materiel, une chose d'Abred. Aprés la mort logiquement (puisqu'on n'est même plus un corps) on sombre encore plus bas, vers l'état de néant.
Et bienvenus chez Morrigù. Une Chouette station balnéaire pour Oppresseurs ! (Rires).
Bon il en faut aussi, les futurs Druides et Druidesses initier par elle, auront besoins de ce faire la mains sur eux. Donc les Oppresseurs on aussi un rôle a jouer. Chez « Hel and Breakfast » c'est sympas aussi, ils auront beaucoup de choses « épouvantables » a vivre la bàs. Aïe Très peut pour moi, mais je doit bien l'avouer que la Déesse Hel est une formidable enseignante en ce qui concerne nos peurs. Voila donc laissons les oppresseurs a leur destin dans l'après vie.
Et comme je le dit souvent on a tous un destin a notre mesure.
Bien entendu, un être spirituel étant indestructible, sa néantisation n'est qu'apparente. Dans cet état de Cytraul l'être spirituel se prend pour un « Rien du tout » ou du « Rien », mais les autres êtres qui passent pas là voient bien qu'il existe. Et certains alors lui tendent la main.
Cet état d'étre de « Néant » peut même etre ressenti alors même qu'on est encore possesseur d'un corps physique, par exemple quand on est sous l'emprise de drogues ou bien si gravement écrasé par un oppresseur qu'on se prend littéralement : « Pour une petite chose insignifiante. » quand ce n'est pas : « Pour rien » ou « un nul ».
Cet état est systématiquement vécu juste après la mort par ceux qui pensent qu'après la mort il n'y a rien. C'est typique de la décadense qui fait penser qu'on est juste une parcelle d'Abred (un morceau de Matière donc).
Heureusement que le monde, ou le Druidisme, ne sont pas les propriètés des oppresseurs.
Il n'est pas de cauchemar si long soit t'il, qui ne finisse sous l'effet de l'aurore apportée par un être spirituel, bien vivant dans son cœur et aimant dans ses actions et échanges avec les autres.

Gwenved, Finn mag ou Tir Na Fionn, L'état du Monde blanc et des Paradis Païens :

Le Druidisme affirme que l'état de Keugant est l'état natif des être spirituels.
Mais quand une religion présente l'état de Keugant comme étant réservé à un Dieu créateur (et unique donc Monothéisme), il ne reste apparemment comme état le plus haut à atteindre que celui de Gwenved (pensées et émotions qu'on peut tous éprouver indépendamment de la possession d'un corps physique.) Vous commencer a comprendre pourquoi sur mes autres sujets j'ai beaucoup râler . Je m'en excuse auprès de ceux ou celles que ça a déranger. Mais quand on a étudier les 5 mondes et qu'on les comprends, qu'on a vécus chaques étapes, sur l'échelles des émotions et que finalement on ce retrouve face a un personne qui ce dit être Druide mais qui en réalité est au niveau de Cytraul ou d'Annouim, et qu'elle fait du mal volontairement a d'autre, c'est dure a avaler quand même... Gast !

Gwenved c'est :
1=Un état d'immortalité spirituel, mais ce n'est pas éternel, le niveau suivant et celui de Keugant qui lui est éternel.
2=L'état dans lequel sont censés être les Anges du Christianisme, ou pour la Northen îsle Tradition les Fylgur (Gardien de la personne) et les Valkyrjur (Valkyries).
3=L'état dans lequel sont censés être les membres de la classe sacerdotal des Celtes, soit les Druides et Druidesses, Hélas dans la réalité, très peut sont dans cette état spirituel, ils sont obnubiler par le monde matériel qui les leurrent.


Pour un Païen, cette conception indique qu'il n'y a pas renonciation à son propre état divin. Il lui est difficile d'imaginer une faute spirituelle plus grande. De son point de vue cela ne peut arriver que quand le poids des erreurs commises est tellement grand qu'on ne sait plus quoi faire pour ne plus en commettre d'autres. Du coup, on ne veut plus assumer de responsabilités et on en arrive à vouloir oublier son état antérieur de créateur.
Après tout, quand on a commis beaucoup d'erreurs on peut se dire « je ne vais plus en faire d'autre »
et je vais renoncer au savoir et aux pouvoir qui m'ont permis de faire toutes ces bêtises !!!
Ne vous en faite pas car ce qu'il nous faut savoir c'est que le monde d'Abred (le monde des hommes/le monde Matériel) implique la nécessité d'en commettre pour apprendre.
Malheureusement celui qui renonce a son état divin, renonce aussi à sa capacité de réparer toutes ses erreurs...
Dans le Druidisme chacun doit assurer son propre salut, faire ses propre découvertes. Avec l'aide et la bienveillance de ceux qui sont plus avancés (du point de vue spirituel, et pas matériel, oublier les Matérialistes).
Le Druidisme, s'il a connu les maitres spirituels (les Anciens Druides) et les Dieux Anciens, n'a jamais délégué son salut a qui que ce soit.
De nos jours, dans une civilisation ou les bases sont le matérialisme, le Numinisme (religion des Romains) ou l'Héllénisme (l'étude des philosophes Grecques et la religion des anciens Grecques) et le Christianisme. Il est souvent très difficile a certains de faire la part des choses entre toute ces influences, certains Druides on même du mal a comprendre le sentiment de peur que pouvait éprouver nos ancêtre durant la période de Samhain, (le début de l'hiver), et j'en passe et des meilleurs....
Bref en ce qui concerne le propre salut du Druide, il est difficile pour certain de comprendre le degré de responsabilité que ça implique. Cela signifie qu'on n'est jamais sauvé que par soi-même, même si une main secourable et la sagesses des anciens aident a passer au travers des embûches.
Le But d'un Druidisme authentique et quand même de redevenir profondément Païen (soit source de notre propre spiritualité et salut) Source soi-même, donc retrouver sa propre vérité intérieur.

On y parvient :
1=Non pas en acceptant quelque chose de l'extérieur (comme une doctrine)
2=Mais en enlevant tout le surplus des choses crées et des idées et émotions négatives accumulées au fil des âges.
3=Se dévoiler, au sens propre.


Se dévoiler au sens propre ça consiste à enlever les voiles afin d'apparaitre tout nu, pur, dans la splendeur statique de l'état de Keugant (divin éternel).
On peut aussi employer l'image de « remonter à la source » la notre de source pas celle d'un autre. D'un psedo Fran-Maçon, Egypto celtique et attend du syndrome des témoins de Jéhova.
Cette source qu'il nous faut remonter c'est la notre et elle se trouve en nous pas a l'éxtérieur. Et certainement pas dans le monde matériel. On doit remonter a notre source d'eau pure avec l'implication que la source de toute sagesse est le fait d'étre véritablement nous-même.
En bref, l'initiation Druidique consiste moins à créer des choses (il en existe suffisamment comme cela) qu'à ôter tout ce qui est superflu à la pure beauté des commencements du monde.
Et les Dieux ne commencerons a s'intéresser a vous que quand vous aurez commencer ce réel travail druidique sur vous même, ils n'ont pas de temps a perdre avec des gens qui se leurrent eux même avec des positions sociales ou pire l'argent.

« -Affermis ton courage en te combattant toi même, sans haine mais sans concession, impitoyable avec les lâchetés et les mauvaises pensées. Gagne ta propre confiance. »
-Sagesse Druidique-

« -Il est trois choses qui vont chaque jour en se renforçant. Ce sont :
1= L'amour.
2=La science
3=La Justice. »
-Sagesse Druidique issue des triades Bardiques-

« -Les trois principaux actes néfastes sont :
1= L'orgueil.
2= Le mensonge.
3= La cruauté. »
-Sagesse Druidique issue des triades Bardiques-

« -Il y a trois nécessités inéluctable pour l'homme :
1= La nécessité de souffrir.
2= La nécessité de se renouveler.
3= La nécessité de choisir. »
-Sagesse Druidique issue des triades Bardiques-

« -Certaines Divinités ne doivent pas être réunies ou amadouées.
Elles sont ce qu'elles sont.
Si vous ne les respectez pas,
Si vous ne respectez pas leur capacités et leur histoire.
Vous êtes alors stupide.
Je sais pas expérience que les Dieux ne supportent pas les gens stupident...
… … Pas du tout ! »
-Ellen Dugan-



Source de cette réflection= Le livre le Druidisme au Quotidien, de la Druidesse Viviane Le Moullec


-" L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre."   -Sagesse Druidique-
-" Un  boiteux monte a cheval, un manchot garde les troupeaux.  Un sourd fait assaut d'armes et rend service.
   Mieux vaut être aveugle que brûlé, un mort n'est utile a personne." -Hàvamàl : 71-  (l'Edda Poètique)
Revenir en haut Aller en bas
 
Philosophie Druidique, les Mondes Druidiques et état d'âmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enseignement druidique
» Les préceptes de la vie druidique
» Mariages druidiques
» Les sacrifices (néo)druidiques
» ... et les "Grades" (néo)druidiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'antre magique des sorcières :: Vie Magique et Spirituelle :: Paganisme :: Théorie :: Druidisme-
Sauter vers: