l'antre magique des sorcières
Bienvenue dans l'univers magique des sorcières !
Merci de vous connecter pour voir l'intégralité de nos forums et les nouvelles réponses.


Cinq belles années d'uptime. Merci à tous de votre présence et de votre soutient !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur L'Antre Magique des Sorcières
forum d'entraide et communauté neo pagan francophone

Merci de bien vouloir consulter attentivement et mettre en application les règles de la Charte


Retrouvez-nous aussi sur Facebook !
 

 
Découvrez la liste de nos partenaires dans la rubrique prévue à cet effet dans le tiers inférieur du forum.


CURRENT MOON

Partagez | 
 

 Méditation du Druide dans la forêt au sujet de ses actes dans la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Veigsidhe Karvgwenn
Ami(e) des Mages
Ami(e) des Mages
avatar

Messages : 797
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : E Breizh emaon o chom buan, rak o gortoz emaon e mervent diouzh Bro C'hall..

MessageSujet: Méditation du Druide dans la forêt au sujet de ses actes dans la vie   Jeu 4 Mai 2017 - 16:18

Méditation du Druide dans la forêt au sujet de ses actes dans la vie :

Être Druide c'est aussi pouvoir ce remettre en question, faire le point sur son passé, pour mieux agir au présent et avoir un meilleur futur.
C'est un travail sur soit qui se vie et se fait seul dans la forêt, la plupart du temps (quand le Druide le fait) c'est une petite retraite loin du monde. Avec une tente et un camping en quelque sort, un camp dans les bois, certain Druide font ce travail en s'enfermant dans un Dolmen durant quelque jour, ou peut, si on le souhaite faire jeûne de quelque jours.
Pourquoi les Bois ??? Et bien parce que la forêt pour un Druide est source de connaissance et pourvoyeuse de sagesse, de force, de voyance. C'est au milieu de la forêt, sous les chênes vénérables, que le sanglier, animal symbolique et totêmique des Druides, se nourrit physiquement et spirituellement.
La forêt est le lieu de révélation des héros. Cuchulainn, ou d'autres héros de l'héritage Celte, comme Perceval qui est élévé dans la forêt par une femme. C'est au cœur de la forêt qu'il reçoit son éducation et son initiation, au terme de laquelle il gagne un nom, connaît ses ancêtres, sa généalogie, ses dons, les qualités de son âme, ses défauts et son honneur.

Le Bois est aussi un lieu bienveillant, toujours du côté du bien : au point qu'en Gallois, le mot « Blaen bren » qui désigne la chance, se traduit par « Bois excellent » et que « Coel bren » signifie « Sort heureux » ou « Bois à pronostic ». C'est au moyen de bois coupé dans une forêt Druidique du Pays de Galles que les Amoureux Tristan et Iseult communique entre eux a l'insu du souverain, dans les version primitives (non christianisés) du Roman, en échangeant des copeaux de bois gravés confiés au petit cours d'eau qui traverse le château dans lequel la belle Iseult est enfermée. Et ensuite grâce à une baguette de coudrier, l'essence dans laquelle sont taillées les baguettes des Druides, que Tristan plante dans un talus après y avoir gravé des signes que seul lui et son aimée peuvent déchiffrer.

Réparer le Mal du passé, puis faire le bien au présent et dans le futur :

Le Druide dans ce travaille sur lui même doit prendre le temps de méditer sur les plantes (les arbres)
et travailler avec leur aide, leur vertus magique et médicinal.
Prendre le temps de bien ce comprendre, les raisons et les conséquence des actes passés, pour ne plus les répéter a l'avenir, et comprendre surtout ce qui nous a pousser a avoir tel ou tel comportement.
Se borner à réparer le mal qui à été fait quand c'est possible c'est bien. Faire enfin le bien qui n'a pas été fait est encore bien mieux.
Pour ceux qui ont reçu a la base une éducation Chrétienne, c'est ce qu'on appelait les pêchés par commission et les péchés par omission (je reprend des exemples Chrétiens parce qu'ils parlent mieux je trouve). Dans le Druidisme (de ceux qui étudie la philosophie Druidique et la vive) on remplace le mot Chrétien ; « Péchés » par « Acte néfaste ».
Le plus important au finale c'est l'effet produit par l'acte qui est le plus important, pour un Druide juste et intègre la référence à un code moral lié au culte des divinités est aussi important le fameux « -Honore les Dieux, ne fait pas le mal et soit courageux ! »

Les Actes néfastes par commission :
Le type d'acte dont les personnes prennent habituellement conscience facilement concerne le mal qui a été fait. C'est le plus visible, et le plus facilement réparable.
On peut réparer cela facilement (selon les situations tout de même) parce que les résultats de l'acte en question sont visibles.
Et ensuite d'autant que la victime de cette acte sait pertinemment qu'on lui a fait du mal.
La victime n'est donc pas plongée dans la confusion quant aux conséquences d'un acte néfaste par commission. La victime sait au final ce qu'elle doit savoir au sujet de la personne qui lui a fait cet acte. Comme je le dit souvent, ce n'est pas la peine de faire du mal a quelqu'un et a ensuit cherche a la rendre confuse, avec des postures, oui souvent l'oppresseur fait semblant, genre il ne sait pas ce qu'il a fait. Pour ma part une personne me fait du mal certes, donc a mes yeux je suis nuisible pour elle ! Et si elle fait ça c'est pour que je m'éloigne.
Oui un acte néfaste vient d'un sentiment de Haine et non d'Amour.
Haine = Le souhait de voir quelqu'un ou quelque chose loin de soit.
Amour = Le souhait au contraire d'être proche d'une personne ou de quelque chose.
Quand on n'est pas claire avec ses deux émotions on peut se faire manipuler.
Nombre de personne a notre époque moderne, ne comprenne plus la différence entre les émotions et bien d'autres choses.
Je pense a l'Honneur et a la Dignité, la pitié et le mépris, ou encore la politesse et le mérite...
Certes la encore cette confusion est en elle même assez révélateur du niveau émotionnel, intellectuel et spirituel de la personne.
De sont côté en général la personne qui a fait du mal a une autre le sait.
Et elle peut donc mieux mesurer les conséquences de son acte, et être donc plus facilement instruite sur ce qui fait du bien et sur ce qui produit des souffrances. Ce qui n'est pas le cas quand on a affaire à une omission. Ou alors quand la personne est un vrais oppresseurs, un de ceux qui ce nourrissent du mal qu'il font au autre, qui n'ont pas de cœur et sont juste cruel.

Les Actes néfastes par omission :
Le second type d'acte néfaste est beaucoup plus subtil et destructeur, surtout si la victime a une (ou des) faiblesse(s), ou une ancienne blessure, cet acte la fait alors chuter encore plus durement.
Par contre l'acte néfaste par omission fait du mal aux deux personnes (en général).
Les deux personne dans ce cas là sont d'un côté l'émetteur (cause) et le récepteur (effet).
1= La personne « cause » qui s'abstient du bien qu'elle pourrait faire (souvent par ignorance ou conformisme dans une société ou la norme c'est la haine de l'autre et la violence, la cruauté face aux plus petits et aux plus faibles).
2= La personne « effet » qui ne reçoit pas le bien qu'elle espérait ou dont elle avait besoin a ce moment là. Souvent aussi elle peut rencontrer par exemple dans l'administration des gens qui sont la pour l'aider, mais qui en fait font semblent (c'est une posture d'aide), ces faux aidant en fait ne cherchent qu'a remplir leurs quotas ou leurs poches. Voila ce genre de relations destructrices sont des actes néfastes par omission.

La personne « effet » va alors être blessée par un sentiment de grand vide et de non achever, par un manque.
La personne « cause » soit elle est sans cœur et dans ce cas elle n'en a rien a faire d'être un oppresseur, elle le vie très bien, et puis « du moment que ce n'est pas elle c'est bon, rien a foutre des autres. Qui ne sont que des pions sur l'échiquier du frique !! »
Ou alors si la personne « cause » est réellement humaine, alors sa va être pire pour elle au final, car elle va ce trouver contre sa volonté « oppresseur » et se retrouver du côté des tortionnaires.
Pour la personne « cause » dans ce cas là deux choix s'offre a elle, soit elle conserve sa dignité et sont honneur intacte, et cherche a réparer le mal, ou alors elle quitte les gens ou le milieu qui là pousse a faire du mal aux autres, c'est le choix le plus dur celui qui demande du courage.
Soit alors elle fait le choix de la facilité et elle ferme les yeux. Soit elle change toute ses valeurs de base qu'elle inverse. Le bien devient le mal, l'humanité devient une faiblesse, la personne « cause » devient alors a proprement parler un oppresseur (un monstre en somme), et la je souhaite mes condoléances a cette personne qui va se trouver pièger en Cytraul pour un bon moment.
Je me rappel d'une conversation sur l'éthique et l'honneur du Druide dans le Druidisme et l'importance de la philosophie Druidique dans notre religion, avec le Druide Gwiddon qui ma dit sur un site (la forêt celtique) ou je ne suis plus inscrit, j'ai quitter suite a cet accrochage, il ma dit :
« - Des Druides tels que tu les décrits il n'y en a aucuns dans les Ordres Druidiques »
-Gwiddon-


Voila donc je pense une bonne raison de faire attention ou on met les pieds dans ce milieu. (ensuite bon il ne faut pas généraliser) mais si un groupe même ailleur comme dans le monde du travail souhaite vous voir renier votre humanité et vos valeurs, ça doit être un signale d'alarme pour vous.
Voila pourquoi je n'aurais de cesse toute ma vie et même après de combattre et de m'opposer au mal et a la haine. (j'en devient même assez rigide parfois). Je me souviendrais toute ma vie de la question matinale qu'a l'école tout les matins durant plusieurs années on me posait : « -Alors t'es encore vivant ? A ta place avec tes pieds je me suiciderais !! Sale infirme !! (...) »
C'est une des raisons qui m'ont pousser une fois Adulte quand un ami celte qui vie en Poitou- Charente ma demander de faire un tartan Charentais avec lui, j'ai refuser. « pour rester vivant », et ne pas faire un tartan a ces gens là. Du coups il a crée son propre tartan familiale dans son coin. Je pense que j'ai commis la une erreur, je n'aurais sûrement pas porter de kilt dans ce tartan, mais sa aurai été bien d'aider un ami a crée un nouveau tartan, et de le faire reconnaître en Ecosse. En plus j'ai les miens déjà alors. Mais voilà une des conséquence de leurs actes, chaque actes que l'on fait dans la vie a ont des conséquences dans celle des autres. On ce doit d'y penser.
Et bien oui je suis encore vivant et a chaque fois que je suis face au visage hideux de la haine j'y repense a cette question, je me dit intérieurement « oui je suis vivant ». Mais c'est pas toujours le cas des oppresseur car accepter de « tuer » ses émotions et ses valeurs humaines par conformisme et par matérialisme (l'argent) c'est une forme de mort et de suicide en sommes.
Rester « Humain et Lumineux » dans le monde actuel est ce qu'il y a de plus dur, les lâches choisissent toujours le mal et les ténèbres de la haine, c'est plus facile et plus lucratif pour eux.

La personne « effet » par la suite de cet acte néfaste, va ressentir un vide et un malaise profond, et sans doute beaucoup de tristesse, et peut être même de la confusion.
Elle se retiendra d'espérer et elle prendra peut être aussi la décision de ne plus rien demander a personne, se qui conduit a la dégringolade de la solitude et de l'amertume. Ensuite sa devient dur de refaire confiance aux autres.
Mais c'est la personne « cause » comme je vous l'ais déjà dit plus haut qui souffre le plus dans cette situation, elle perd son humanité et ses valeurs de base ...
Car la personne « cause » qui a omis de faire le bien par conformisme ou par inattention (sa peut arriver) refusera désormais de faire le bien qu'il avais promis ou non et qu'il a omis de faire de toute façon, juste par égo au final par ce que c'est l'égo qui le pousse a ne pas vouloir passer pour un imbécile au yeux des autres (les oppresseurs ou les gens qu'il souhaite duper).   Rolling Eyes  Crying or Very sad
Le  vrais « Imbécile » en faite ces lui !!! C'est lui car, en étant incapable de se rendre compte de son erreur, il risque de transformer cette simple erreur en vérité et en faute grave, en faute qui peut devient une habitude ensuite ? Une faute « habituel » et donc de basculer de façon permanente dans le camp des oppresseurs : il lui faut bien expliquer pourquoi ?? Pourquoi le bien était le mal et pourquoi donc il a refusé de faire ce bien là ? Etc...
Pour terminer, il ne saura plus distinguer le bien du mal, et il finira dans la confusion complète, ou dans la triste cellule d'asile d'alièné dans sa tête et celle des hommes a la triste figure, qu'on trouve partout sur notre route en cette vie.

Nettoyer tout cela avec un des rituels Druidiques de contemplation dans la forêt permet d'échapper aux pièges de Cytraul et d'échapper après notre mort au séjour de Morrigù ou de Hel dans le bas astral et de ne plus être obliger de vivre de nouvelle réincarnation.

Bien sur on n'a pas tous des souvenirs très claire de nos anciennes vie passées, bien sur, alors comment faire ???
On a tendance à savoir et à répèter ce qu'on a mal compris, par conséquent, les erreurs de cette vie répètent des erreurs plus anciennes.
Pour faire simple réparez tout ce que vous pouvez réparer en cette vie, puis fiez vous ensuite à vos rêves et comme je le dit souvent a votre instinct et vos intuitions. Vous percevez ainsi des pans entiers de votre passé. Méditer, si vous êtes capable de faire des Voyage astraux et chamanique parler avec les Dieux. En tout les cas vous aller voir qu'en vous coupant un moment du monde même juste quelque jours ou quelque heures (4 heures minimum devraient suffire, sa dépend des personnes, on peut aussi le faire sur plusieurs jours dans l'année),vous allez avoir des sensations et peut être des flashs, des révélations qui vont remonter a la surface des choses enfouit au plus profond de vous même.
Faite confiance en vos forces et en votre capacités de compréhensions.
En réparant vos propres vies (passées et la présente) vous ferez du bien tout autour de vous et vous inciterez d'autres à en faire autant.
Ce n'est pas utile de faire un long discours, qui serait sans nul doute mal compris par certains.
La vertu de l'exemple est ce que vous proposer de mieux.
Voila j'ai écrit ce sujet avec comme base ma propre vie, mon expérience et les livres de Viviane Le Moullec.
J'éspère que ce rituel vous serra utile.

« -Le plus lourd fardeau, c'est d'exister, sans vivre. »
-Victor Hugo-

« -L'homme se découvre lorsqu'il se mesure à un obstacle. »
-Antoine de Saint-Exupéry-


« -L'Amour dissipe les ténèbres comme le soleil victorieux, comme le feu dans la nuit. »
-Sagesse Druidique-


« -Cette angoisse qui ronge mon âme n'est qu'un cadavre sans vie.
j'apprends à la regarder, puis je l'empoigne et la jette loin au dehors.
Je la jette dans les profondeurs du pays des morts, dans la caverne sombre des rongeurs de vie, des mordeurs de mort occupés a mordre... Clap Clap Clap, les dents fracassées sur les os glacés.
Mon cœur est a présent libre.
Mais il a fait tant d'allées et de venues sur les routes.
Cent montagnes de chagrin sont venues à moi et une seule parole m'a guéri merci Freya !
þòkk Frù-Freya, Belle Dame de mon coeur.»
-Veigsidhe Karvgwenn-




-" L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre."   -Sagesse Druidique-
-" Un  boiteux monte a cheval, un manchot garde les troupeaux.  Un sourd fait assaut d'armes et rend service.
   Mieux vaut être aveugle que brûlé, un mort n'est utile a personne." -Hàvamàl : 71-  (l'Edda Poètique)
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation du Druide dans la forêt au sujet de ses actes dans la vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans les forêts du Venezuela photos de Kia
» La petite maison dans la forêt
» Dans la forêt humide du Venezuela photos de Kia
» Un enfant filmé en train de léviter dans une forêt en Russie, un canular ?
» Test d’une promenade dans la forêt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'antre magique des sorcières :: Vie Magique et Spirituelle :: Paganisme :: Théorie :: Druidisme-
Sauter vers: