l'antre magique des sorcières
Bienvenue dans l'univers magique des sorcières !
Merci de vous connecter pour voir l'intégralité de nos forums et les nouvelles réponses.


Cinq belles années d'uptime. Merci à tous de votre présence et de votre soutient !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur L'Antre Magique des Sorcières
forum d'entraide et communauté neo pagan francophone

Merci de bien vouloir consulter attentivement et mettre en application les règles de la Charte


Retrouvez-nous aussi sur Facebook !
 

 
Découvrez la liste de nos partenaires dans la rubrique prévue à cet effet dans le tiers inférieur du forum.


CURRENT MOON

Partagez | 
 

 Le Vocabulaire du Druide Viking

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Veigsidhe Karvgwenn
Ami(e) des Mages
Ami(e) des Mages
avatar

Messages : 669
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : E Breizh emaon o chom buan, rak o gortoz emaon e mervent diouzh Bro C'hall..

MessageSujet: Le Vocabulaire du Druide Viking   Mer 14 Juin 2017 - 15:16

Le Vocabulaire du Druide Viking :

De nombreuses limites de vocabulaire apparaissent lors de nos travaux Druidiques.
Je vous écrit alors un Lexique des Mots les plus utiliser dans la Northern îsles Tradition (Druidisme des îles du Nord de l'Ecosse) et en Asatrù (religion Nordique, elle aussi).
Tous les mots ci dessous sont importants et sont régulièrement et exclusivement utilisés dans nos rituels (solitaires ou en groupe). La plupart des mot viennent de " vieilles langues " = vieux Norrois / Islandais, en priorité mais aussi du Celtique voir du Breton ou du Gaélique. Parfois il existe des équivalences modernes de l'anglais. Donc je vous ai écrit ceci pour rendre les rituels compréhensibles y compris pour une première lecture, en évitant un « jargon païen » Incompréhensible.

Alsherjargod(h)i / Highnorsedruid / Archidruid  = Haut prêtre païen. Notable dans la hiérarchie. L'Alsherjargodi d’ Islande est l’objet d’un respect général, dû en grande partie au fait que la majorité des éléments de la religion nordique ont été écrit et mis en forme dans ce pays et dans sa langue, qui a très peu changée depuis l’époque Viking, et aussi parce que l'Islande était un des premiers endroits où le culte de nos ancêtres a été publiquement rétabli. Le terme Anglais « Highnorsedruid » est une appellation ou un traduction plus moderne de ce mot, mais peu utiliser, les Druides qui suivent le chemin nordique utilise le plus souvent soit le terme «Alsherjargodi » pour la Northern îsles Tradition (Gaelic Heathen) ou alors « Archidruid » pour les Druides Nordiques de ADF (Ár nDraíocht Féin: A Druid Fellowship).

Althing = c'est un rassemblement des prêtres (Northern Druids ou Godar).

Alu / Öl = bière anglaise (boisson fermentée semblable à la bière, en français ça peut-être assimile à la cervoise). Alu ou Öl sont des vieux mots primitifs des nordiques. Ils se retrouvent dans des inscriptions magiques Runiques. Les boissons alcooliques sont considérées comme un moyen des techniques opératives d’atteindre un état de conscience modifié, dans tous les cas nécessaire à l'inspiration et à la vision mythologique, poétique, divinatoire, etc. ....
Pour la Bière il existe d'autre termes : Bjòr, Pilsner, Maltöl, Dvergöl.

Asatru / Asatrù ( phonétiquement OW-sah-troo dans l'anglais américain) = foi dans l'Aesir- foi des Ases (voir l'Asgardh). La religion Nordique des Païens, également connue sous beaucoup d'autres noms. Forn Sidhr, Vanatrù, Odinisme, Freyolisme, Hedningskap, Théodisme, Odalisme, ou encore pour les pays celtes (avec une approche Druidique) Northern îsle Tradition, ou Gaelic Heathen.

Asgardh / Asgard (diverses appellations) = Lieu mythologique où les dieux et les déesses d'Aesir (les Ases) vivent et existent , au sens existentiel des rites et rituels. Un des neuf mondes.

Awen : C'est l'inspiration poétique du Druide. Au sens plus religieux c'est l'être spirituel.
L'opposé d'Awen est Kroui, (création, ou karma).

Baneful Wights (sinistre) funeste = entités nocives, de formes spirituelles ou corporelles (anglais archaïque). C'est ce que j'appelle dans mes rituels : « les Mordeurs de mort occupés a mordre » c'est mon kenning personnel pour eux. Soit les oppresseurs du cytraul et les entités négatives contre lesquelles on ce bat avec les dieux dans les voyages astraux.

Blòt /Culte / Rituel = culte quotidien, rituel quotidien, sacrifice, rituel ou bénédiction. peut être relié ou assimilé au mot " sang." par le mot blòt (blood en Anglais) Nous utilisons le jus de pomme, la bière, ou l'hydromel. Un des deux ou trois types principaux de rituel Nordique sont Sumbel et le Seidhr.

Bolli ou Hlautbolli = assiette creuse ou cuvette en terre destinée à contenir le liquide consacré utilisé dans le rituel de coloration aspesion sacrés (Action de projeter de l'eau bénite sur quelqu'un ou quelque chose que l'on veut bénir). Les chrétiens catholiques nous ont emprunté cette partie de la pratique, mais pas l'autre voie !

Gothorn = une boisson d'une corne a boire consacrer dans les rituels, on en fait des libations en offrandes pour les Dieux et Ancètres.

Drekk(j)a(r)horn = Corne de bovin ou de bouc particulièrement propres et bien nettoyées, contenant le liquide destiné à être consacré par l’essence et la force des Dieux ou des Déesses pendant une opération. Une partie est versée dans un bol pour une libation et pour l'arrosage de l’environnement. Le reste est bu par des participants assistants à opération ou au culte.

Dvergar (Vieux-Norrois) = Nains. Certains les comparent avec les Dokkalfar et/ou les Svartalfar (les Alfes sombres ) Esprits souterrains qui sont de bons ouvriers métallurgistes. Ils sont parfois assimilés à des esprits d’ouvriers métallurgistes morts.

Druidisme, le cheminement pour y parvenir :
Devenir Druide ou Druidesse (prêtre du Druidisme) que l'on soit en solitaire ou dans un groupe ce fait en 3 étapes majeurs.
Première étapes = Apprendre.
Deuxième étapes = Mettre en pratique.
Troisième étapes = Transmettre.

Druide: Alors comment est on reconnue Druide au finale ? Le Druide n'est pas sacrée parce qu'il reçoit une bénédiction commune. A l'image des Chrétiens qui se transmettent par une transmission apostolique (sorte de bénédiction qui se transmet d'évêque a évêque depuis l'origine des apôtres), nombre de gens dans le Druidisme pensent que la transmission doit ce faire de la sorte, c'est qu'ils ne ce sont pas suffisamment éloigner de leur Christianisme d'origine. En réalité pour être Druide au regard des Dieux, il faut faire ses preuves. Et montrer sa capacité à déchiffrer les « Geis » (sorts ou images inscrites dans l'aura qui influencent le comportement de quelqu'un). Jadis dans le Druidisme c'était aussi sérieux que fondre du minerai pour avoir du métal ou des métaux séparés chez les forgerons. Dans les deux cas, il fallait faire la preuve au finale que le savoir fonctionnait. Voila c'est différent du Druidisme de maintenant, trop influencer chez certains par le monde matériel (pour eux le Geis n'existe pas, alors qu'en est t'il des Dieux au fond de leurs cœur ??? Car le Geis est un dons des Dieux??) et chez d'autre vraiment trop marquer par la Franc-Maçonnerie et l'Ordre Chrétien de la Rose Croix, (Ordre qui ce réunissait a Londre avec les Franc-Maçons et les premier groupes Druidiques lors de la recréation de groupes en 1717.) Les Druides de la plupart des Groupes veulent au final aligner le Druidisme sur la Catholicisme, et en plus certain n'aiment pas vraiment qu'il y ai des femmes dans les assemblés, les Druidesses on toujours existé pourtant ? Dans la forme selon les groupes les femmes n'ont pas toujours le même rôle, mais une Druidesse a le même savoir qu'un Druide. Comme je le dit certain sont trop influencer par le Christianisme et un forme de penser hériter de l'empire Romain (du Numinisme donc). Pourtant chez les Anciens Celtes la Femme était le sexe fort, les femmes étaient guerrières, prêtresses, et chasseresses . Alors que c'est t'il passer depuis ? Romanisation et Christianisation, Modernisme matériel aussi. Souvent les bonnes choses on une fin. Le Druidisme existe depuis des milliers d'années, avec souvent la présence de forme plus ou moins local. Le Druidisme a été la religion des peuple celtes dont le territoire s'est étendu depuis les confins de l'Irlande et de l'Ecosse jusqu'aux rives de la Mer Noire. Religion de nos ancêtres bien avant l'époque Romaine et l'époque Chrétienne, le Druidisme a quand même perduré souvent clandestinement, jusqu'à notre époque. Il existe encore aujourd'hui sous une forme plus ou moins marginale, ou dans des groupes plus ou moins folkloriques.

Kindred (Elder Kin) nos parents plus âgés = nos Dieux et Déesses, voir aussi nos Ancêtres de sang et/ou de tradition. Nous les honorons et respectons, nous les sollicitons dans les rites de la vie et du quotidien pour nous aider, et évoluer dans notre univers, mais nous ne rampons pas devant eux !

Kroui: C'est une chose créée par son créateur « Awen » C'est également le Karma au sens de conséquence de l'action créer.

Elhaz ou Elhaz-stodhur = maintenir votre corps dans la forme de la Rune Elhaz (Algiz) . Si vous pratiquez debout, vous ressemblerez au symbole inversé des pacifistes sans le cercle.

Pagans / Heathens/ Païens = people / folks païen. Adhérents de Asatru / et des religions païennes du Nord / Celto-Scandinave (Norse -Gaels) / Germanique, également connus sous le nom de (Troth plus ancien), Forn Sed (orthographes diverses), Heid(h)ni, Hedningskap, Heathenisme, Heathenry, Odinisme (a parfois servi de référence négative contre notre religion), Paganisme, et divers autres noms.

Galdr = chant incantatoire forme rituelle chantée ou écrite. Pendant les opérations, le nom d’une rune est vocalisée trois fois. Ou alors le chant et composer iniquement du Nom de la rune ou de plusieurs runes on parle alors de galdar.

Gandr = (magie ou rituel) bâton magique personnel.

Gandalf = l’Alfe qui connaît la magie. Un nain de l'Edda poétique très utilisé par J. R. R. Tolkein!

God(h)i (diverses appellations, dons celle de Norse Druid, Pictish Druid, Viking Druid ou celle que j'aime le plus Northern Druid) = prêtre païen. Aucune différence avec un prêtre catholique, le prêtre païen peut organiser et adresser un rituel à n'importe lequel de nos Dieux et Déesses. Les Godar (Godi au pluriels), sont également connus sous ce nom pour le culte publique. Leur fonction se nomme un Gothar ( diverses appellations existent à partir de la vieille forme plurielle de nordique/islandaise vieux norrois), ils célèbrent les mariages et d'autres rites de la vie, ils enseignent notre religion. Voir La Gydja.
Pour l'Asatrù et les formes uniquement Nordique ou Germanique on parlera plus de Godi pou un Homme et de Gydhja pour une femme. Dans les Traditions Gaelic Heathen et Northern Îsles Tradition on parlera alors de Norse Druid et Norse Druidess ou Northern Druid et Northern Druidess.
Enfin le Hagzissa est un Godi ou une Gyghja solitaire, un peut comme le Druide solitaire, sauf qu'il ne rend un culte qu'aux Divinités Scandinaves, il n'a pas de Clan ou de Thigmenn.

Gyd(h)ja (diverses appellations, dons celle de Norse Druidess, Pictish Druidess, Viking Druidess, Northern Druidess) = prêtresse dans le Païenisme Nordique. Voir Le Godi.

Hamarr, helga vé þetta ok hindra alla illska. = "Marteau, sanctifie cet endroit sacré et arrête tout mal." (Traduction de Jordsvin).
Le vieux norrois et l’islandais ancien, en dépit du millénaire qui les séparent sont très étroitement liés à la langue parlée aujourd’hui en Islande. Cette Phrase rituel en Ecosse est utiliser durant les rituels mais avec le Hache, qui a permis a nos Ancêtres d'établir des Colonies dans le Nord, Nord-Ouest du pays. Et de crée une civilisation durable avec les celtes locaux (et grâce a eux) l'héritage Viking de l'Ecosse est toujours bien vivant.
La formule dans la Northern îsles Tradition = « Ox, helga vé þetta ok hinda alla illska ! » = Hache, sanctifie cet endroit sacré et arrête le mal !
Un Islandais contemporain peut lire les sagas plus facilement qu’un Anglais ne peut accéder a Shakespeare dans le texte.

Initiation: Au sens premier, ce mot veux dire commencer quelque chose, entrée dans quelque chose. En particulier « Apprendre ce qu'il faut savoir pour atteindre un certain but spirituel » J'insiste bien sur le mot « SPIRITUEL » car oui c'est d'une quête Spirituel dont il est question, pas d'une quête matérielle, pour satisfaire un égo surdimensionner, comme c'est la cas pour certain.
La formule de l'initiation : Initiation = Sagesse + Puissance.

En réalité dans le Druidisme une personne qui a apprit quelque chose ce doit d'avoir assez de forces pour la mettre en pratique.
Il ne suffit pas non plus d'avoir de l'énergie pour arriver a ses fins dans le Druidisme, il faut aussi des instructions claires pour faire ce qui doit être fait et mettre en place ce dont on a besoin. Le chemin Druidique et parcourue ensuite. Grâce a cette sommes des deux « Sagesse et Puissance ».

Brisingamen= collier des Brisingar = de Freya

sverd = épée, mot utiliser dans les rituels, comme : «Ox» = Hache.

Gandr Godar = bâton magique personnel des Druides Nordiques.

Hammarsettung = du Norrois. C'est le terme pour le marteau sanctifiant (un espace sacré) avant un rituel de Blòt quand on trace l'espace sacré « le Vé ». Marque sur les vêtements du signe du marteau pour les hommes du Thingmenn (le Clan les fidèles) du nord, est, du sud, ouest, et puis avec le poing et finalement à la fin du rituel pour effacer l'espace sacré. La rune Elhaz est souvent utilisé de la même manière et pour le même but.

Martelez et sanctifier = utilisez le signe du marteau pour consacrer l’espace sacré dans un rituel païen. Voir Hammer-Sign et le Hammarsettung.

Tákn Hammer / Hammer-Sign= (Signe du marteau, le 1er nom est en «Islandais») le marteau de Thor symbolise le geste religieux. Il appelle la présence sanctifiante et protectrice de Thor. Faites le signe du marteau vous-même: avec le poing serré, sur le front, juste au-dessous de sternum, juste au-dessous de sein gauche, puis juste au-dessous de sein droit. Vous avez essentiellement fait une lettre T à l'envers . Vous pouvez également faire le même geste dans le ciel au-dessus de quelque chose que vous souhaitez sanctifier. Thor aide ceux qui le souhaitent ! Il semble avoir été un signe du pré-Christianisme, bien que ce soit encore l’objet de nombreuses discussions. On le fait souvent directement en brandissant un Marteau rituel au dessus d'un personne ou de l'autel pour bénir la personne ou le Clan. Dans les rituels de groupe c'est courant le Druide lève son marteau rituel dit un bénédiction et la personne se signe en «Tákn Hammer ». Le fait de faire un signe sur soit en commencent par le front on dit alors « Odin » au niveau du sternum on dit « Balder » et sur l'épaule gauche on dit « Freyr » et la droit on dit alors « Thor » vient du Roi Norvégien Haakon Haakonsson ou Håkon Håkonsson (Hákon Hákonarson en vieux norrois) qui a oeuvré toute sa vie pour conservé la paix intacte entre Chrétiens et Païens dans son royaume. Il a donc crée ce signe, pour que dans les assemblées chaque personne signe de la même façon.

Handstodhur = bénédiction rituelle , tenir les mains au-dessus de l’objet. Parfois sous forme de la rune d'Ing(waz) dans l'ancien Futhark , parfois juste avec les paumes pour projeter la force et la force du Dieu ou de Déesse dans le liquide à consacrer.

Herse /Table sacrée= un autel (extérieur) pour le culte païen.

Païen = adepte de la religion Ancienne. Un Païen peut être Druide on non, tout comme de nombreux Druides ne sont pas païens car ils on une approche chrétienne, ou alors ils sont chrétiens eux même et on plus une approche culturelle ou philosophique du Druidisme et non spirituelle. Le but d'un païen et de redevenir la source de sa spiritualité, pour un Druide païen c'est surtout le fait et le but de retrouver son état d'Awen, son état d'étre spirituel, dans le but de retrouver un visage « divin » pour pouvoir parler avec nos Dieux durant la pratique du Chamanisme (V.A = Voyage astraux ou V.C = Voyage Chamanique) ce n'est donc pas juste une approche philosophique de l'Awen, mais justement du concret, avoir la capacité de redevenir vraiment divin en voyagent entre les mondes.

Hörgr /Hof = un temple païen. Soit un temple domestique dans le foyer, on l'appel alors « Hörgr » ou alors un temple construit en extérieur et en grand format ou utilise dans ce cas là le terme « Hof » pour faire la distinction entre les deux. Un Hof peut aussi être un temple ou un espace dans votre jardin avec des statues des Dieux fait avec des pieux en bois. Et un feu a offrande, on peut aussi faire des libations sur le sol, sur les statues ou directement aux pieds de celles ci. En fait le Hörgr ou le Hof a avant tout une conception personnelle du Druide.

Handstodhur d'Ing(waz) = poser vos mains dans une forme de diamant, qui représente la forme de la Rune Ing/Ingwaz dans le Futhark ancien.

kenning (pluriel savant : kenningar) = est une figure de style propre à la poésie scandinave, qui consiste à remplacer un mot par une périphrase à valeur métaphorique. La guerre est par exemple appelée « vacarme des épées » dans certaines parties du Skáldskaparmál.

Landvaettir (vieux-norrois) = Landwights (Heathenese) = esprits de nature, esprits de la terre, équivalents aux Devas (Sanskrit). Parfois comparé avec les Ljosalfar (Alfes lumineux), ou Huldafolk (le peuple cacher).

Mete = approprié ou droit et ajustage de précision. (L'Anglais Archaïque).

Midgardh / Midgard (diverses appellations) = Middle-Earth (la terre de Tolkein ?). l’habitation des humains. L'enclos des hommes.

Might and Main = signification anglaise archaïque expression de quelque chose par amour de la" force et de la puissance."
Corne pour souffler = la corne de vache est transformé en un corne musicale pour les sons en découpant l'extrémité pointue et en perçant un trou. Un « discussion » est un mot utilisé pour une indiquer réunion païenne. Est ainsi un Althing (avec des traits plus légaux). Vous pouvez transformer l'autre corne de vache en un drekkjarhorn.

Anneau de serment / Torque de Northern Druid = Collier du grade hiérarchique qui marque le sacerdoce de Druide ou bracelet viking qui lui symbolise le Troth de la personne envers les Dieux, souvent en Bronze ou en Acier pour les Druides Solitaires ou les Hagzissa et en Argent ou parfois en Or (c'est plus rare) pour ceux qui sont dans un groupe Druidique ou Godi dans une assemblée Asatrù, Ce collier et ce Bracelet sont très importants pour les prestations de serments religieux, lors de l'initiation Druidique par exemple, mais et aussi pour les gens du Thigmenn (les fidèles de l'assemblée) qui prêtent alors serements sur le torque de leur Druide ou de leur Godi.

Recel (RAY-kell) = encens (anglo-saxon). Dérivé d'une signification de mot " à la fumée." Apparenté avec l'anglais moderne " reek, " avoir un odeur fort"

Recels-pot = encensoir / encenser ou rauchen  = " pour fumer " et au Rekja dans Reykjavik, capital de l'Islande. Brûleur d’encens. A utiliser dans l'espace sacré . Souvent le godi s’arrête devant chaque personne, et " baigne " immerge cette personne dans la fumée rituelle de purification.

Seidhr (SAY-thuhr, avec le bruit de TH trouvé dans " ceci") (diverses appellations) = travail dans un état de transe dans la tradition des nordiques, c'est-a-dire du travail de type chamanique, plus ou moins. Sa version divinatoire est un rituel de voyance dans lequel sont interrogés les morts, nos dieux et déesses, ainsi que d'autres esprits.

Stalli = un simple autel (d'intérieur) une table pour le culte païen des blòts.

Stead = un endroit particulier, particulièrement rituel. Les vieux mots nordiques anglicisés, du stadhr. On utilise aussi le mot « Vé » qui veux dire sacré. Dans les Ordres Druidique les Clairières (le site ou les personnes assistent au rituel) et appeler « Nemeton » ou « Nematon ».
le mot « Nemeton » signifie « ciel » Le Nemeton est alors une projection d'une portion de ciel « de Gwenved » sur la terres . Dans le sens Rituel.

Sumbel (Symbel) = Rituel germanique antique également employé par les païens modernes . La nourriture n'est pas servie, et c'est une mauvaise chose de devenir ivre. Le premier cercle dans la pratique contemporaine est dédié aux dieux, le deuxième cercle est dédié aux ancêtres et aux héros, et le troisième cercle est ouvert aux invocations , à la parole de chacun. Les participants individuellement expriment leurs serments, racontent une histoire, chantent une mélodie, ou passe juste la corne au suivant s' ils n'ont rien à dire (se produit rarement). Les Opérations et le Sumbels sont les deux rituels païens principaux, avec des séances de divination chamanique (Seidhr) pour la troisième catégorie principale.

Croix Celtique / Croix entrournée par un cercle = symbole utilisé depuis des temps du pré-Christianisme par les Païens, et particulièrement les celtiques. La croix celtique, qui a un cercle autour du point où les deux barres du coupent, est une version christianisée du centre. Le centre se compose d'une croix à branches égales avec un cercle tracé autour des points finals.

Le Swastikas est un symbole lié au centre cosmique sa mauvaise réputation est due à certaines utilisations douloureuses. Nous devrions essayer de reprendre le swastika, qui est également employé par les Hindous. L'usage du Triskell pour le remplacer et plus populaire.

Teinn ou Hlautteinn = brindille ou branche feuillue employée pour asperger avec le liquide consacré les participants à la cérémonie et à l’opération. Traditionnellement nous le reposons sous l'arbre ou l’arbuste d’ou ou nous l'avons cueilli, quand nous sommes venus commencer le rituel. Traditionnellement c'est une branche de Sapin.

Thingmenn / þingmenn : C'est l'assemblée au sein d'un rituel, le Clan et les personnes pour lesquelles on fait le rituel, les fidèles qui assistent a nos célébrations. C'est l'équivalent des Credimaroi des Druides du Sud.

Troth ou ancien Troth = Un autre nom pour désigner notre religion. Le mot « Troth » ou « Troþ » va aussi le sens de « fidélité au Dieux Anciens ». La religion des Vikings et des Celtes du Nord (Druidisme du Nord) n'a pas été compartimentée en plusieurs périodes (elle est davantage intégrée dans la vie et la culture du quotidien ), elle n’est jamais vraiment identifiable à un nom rigide et figé. Comme ça peut l'être parfois pour le Druidisme pratiquer en groupe (les Ordres) ou de l'Asatrù pratiquer en groupe (en Kindred). Un certain nombre de noms ont été inventés pour toutes les religions et personne n’a pu imposer sa manière de comprendre, de vivre ou d’imposer une religion Nordique dans sa forme par rapport a une autre. La tradition des Druides des îles du Nord de l'Ecosse selon moi n'est pas une tradition négative, elle laisse chaque personne pratiquer comme elle l'entend et la possibilité aussi de côtoyer paisiblement une autre religion et tradition dans le même foyer.

Grades Druidiques dans la Northern îsles tradition et la tradition Gaelic Heathen :
La Source de ces grande sont les deux textes Gaeliques.
« An Senchus Mòr », et dans le « Crith Gàblàch ».

Pour les Druides Ecossais les Grades sont :
- Draoidh cnuasaich = Le Druide Interrogateur.
- Draoidh soilleireachadh = Le Druide Illuminateur.
- Draoidh Sruth do aill o' abhainn  = Le Druide Rocher dans les Eaux de la rivière.
- Sui Dhraoidh = Le Druide Sage.
- Draoidh Anruth = Le Druide Brillant.
- Draoidh Ollamh = Le Druide qui enseigne son savoir.
- Sui Mòr Dhraoidh = Le Druide Grand Sage.


Pour les Druides Irlandais les Grades sont :
- Fear Fochloc / Bean Fochloc = Homme Apprenti / Femme Apprentie.
- Mac fuirmid = Le Fils de l'Apprentissage.
- Fìor Craobh = Le Buisson.
- Cli Ceart = Le tronc (d'Arbre).
- Anruth = Le Brillant.
- Ollam = L'Enseignant.
- File = le Voyant.
- Filidh  / Bàrd = Le Poête.

Vanaheim = Terre des Dieux et Déesses Vanes. Un des neuf mondes.
Traditionnellement, on interdit le port des armes (couteaux rituels y compris ceux des invités Wicca, quand on pratique avec d'autres personnes, le plus souvent les plus ouvert pour partager des rituels en communs avec des Northern Druids ce sont les Sorcières et Sociers Wiccans) dans la zone rituelle où à lieu une opération consacrée aux Dieux Vanes (Le Roi Vane Vanlandi, Lytir, Njordh, Nerthus, Frey, et Freya) est tenue. C'est en rapport a l'épée de Freyr, l'épée qu'il a sacrifier a Vanheimr suite a la paix entre Ases et Vanes. Mais c'est une tradition qui est de moins en moins entretenue, le plus important au final c'est d'aller a un rituel en commune pour les Vanes, avec de bonnes intentions. Avec la Paix.

Wend = disparaissent, s'en aller, voyagent. (Anglais Archaïque)


-" L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre."   -Sagesse Druidique-
-" Un  boiteux monte a cheval, un manchot garde les troupeaux.  Un sourd fait assaut d'armes et rend service.
   Mieux vaut être aveugle que brûlé, un mort n'est utile a personne." -Hàvamàl : 71-  (l'Edda Poètique)
Revenir en haut Aller en bas
http://shadowheartandsouloftheblackrose.ning.com
 
Le Vocabulaire du Druide Viking
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vocabulaire anglais
» Vocabulaire breton de la ferme Trépos VBF
» Le vocabulaire de la semaine
» vocabulaire de l'eps
» Exercices vocabulaire de la peur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'antre magique des sorcières :: Vie Magique et Spirituelle :: Paganisme :: Théorie :: Druidisme-
Sauter vers: