l'antre magique des sorcières
Bienvenue dans l'univers magique des sorcières !
Merci de vous connecter pour voir l'intégralité de nos forums et les nouvelles réponses.


Cinq belles années d'uptime. Merci à tous de votre présence et de votre soutient !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur L'Antre Magique des Sorcières
forum d'entraide et communauté neo pagan francophone

Merci de bien vouloir consulter attentivement et mettre en application les règles de la Charte


Retrouvez-nous aussi sur Facebook !
 

 
Découvrez la liste de nos partenaires dans la rubrique prévue à cet effet dans le tiers inférieur du forum.


CURRENT MOON

Partagez | 
 

 Les forces de l'Awen (Spiritualité Druidique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Veigsidhe Karvgwenn
Ami(e) des Mages
Ami(e) des Mages
avatar

Messages : 801
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : E Breizh emaon o chom buan, rak o gortoz emaon e mervent diouzh Bro C'hall..

MessageSujet: Les forces de l'Awen (Spiritualité Druidique)   Sam 12 Aoû 2017 - 13:00

Les Forces de l'Awen dans la spiritualité Druidique:


Dans le Druidisme la plupart des Druides s'accordent a dire que Septembre en le mois ou on ressent le plus la force de l'Awen (d'autres Druides dissent le contraire). Bon le plus important c'est ce que l'on ressent a cette période, car oui on peut si on y est sensible, éprouver une douce mélancolie ou une joie a voir l'ombre de l'hiver approcher doucement. Crée des mets culinaire de saison, comme des pains ou de l'hydromel, voir commencer a brasser sa propre bière ou faire du vin.
Ce mois est lier a l'inspiration Poètique Bardique, qui vient aux Filidh est au Faith par ses contactes avec la nature et l'autre monde (celui des dieux et des morts) qui est proche en cette période qui va des premières récoltes (Lughnasadh) jusqu'aux dernières (Samhain).
Septembre est un mois de changement, dans les Highlands Ecossaises, (mais aussi dans nos montagnes de France) les fougères commence a prendre des couleur de bronze et les baies rouges du sorbier flamboient contre un ciel bleu surréel, les feuilles des arbres commence doucement a s'illuminés de nombreuses couleurs chaudes et flamboyantes, comme un appel a l'âme poètique du Barde qui vis en chaque Druide.


Alexander Carmichael décrit le premier jour de moisson en Septembre dans les îles Hébrides, pour la célébration de Mabon/Alban Elfed ou aussi appeler en Ecosse Leithing ou Winter finding:


"-Le jour où l'on commençait à moissonner le blé était un jour d'agitation et de cérémonial dans le bourg.
Toute la famille allait au champ dans ses plus beaux atours pour attirer la bénédiction du Dieu des moissons.
Posant son bonnet par terre, le père de famille (ou le chef du clan), prenait sa faux, et face au soleil, coupait une poignée de blé. Il la faisait tourner trois fois autour de sa tête. Dextrorsum (par la droite), faisant l'Iolach Bunana, la salutation de la moisson.
Toute la famille prenait le blé, et louait le Dieu des moisson, qui leur donnait du blé et du pain, de la nourriture et des troupeaux, de la laine et des habits, la santé et la force, et la paix et l'abondance."



En Ecosse on faisait vraiment un grand cérémoniel de cette récolte en cette célébration de Mabon.
Les gerbes étaient parfois tresser pour prendre la forme d'une femme et parfois vêtus d'une robe. Dans les Highlands, on l'appelait "A'Mhaighdean" (La jeune fille) ou "Cailleach" (la vieille femme)là en rapport a la Déesse Ecossaise de L'hiver "Cailleach Bheur".


En Septembre un petit rituel peut être fait. Je fait un rituel autour de l"Awen a partir des célébration de l'Auto-Sacrifice d'Odin sur Yggdrasill en Août (j'y pense parce que je vais bientôt le faire). Et jusqu'a Samhain en gros. (je le fait le 3 Novembre durant les célébrations de Samhain). Je vous le posterais plus tard.
Mais on peut se rendre dans la Nature et simplement l'observer et ressentir les forces qu'elle abrite, même contacter les Landvaettir si on en a la faculté.
Les baies rouges du sorbier ou de l'aubépine, les bleus de l'épine noire, ou le frêne de montagne ou un superbe chêne qui nous éclaire dans les dernier feu de l'été.
Le Druide en cette période de l'année travail au retrouver les sources de sa propre sagesse, goûter aux Fruits de l'âme, le fruit de la connaissance la "Pomme", c'est pour cette raison aussi que les Druidesses dans les Ordres Druidique déstribuent aux participant des Pommes durant leurs célébrations "Alban Elfed" (Mabon). D'autre part on honore durant cette période les Déesses de la Sagesses "Kerridwen" et "La Cailleach Bheur" qui on l'apparence de Dame agées, et même agée et voutée pour la Cailleach Bheur. Avec la distribution de Pommes. Sa rappelle vraiment les Sorcières des contes de Fées.
Donc goûter aux Fruits de la sagesse c'est entrer en contacte avec les Forces de la Natures, de l'Awen en Septembre, et conserver cette sagesse en nous tout le reste de l'année.
Dans l'ancienne culture Gaélique, la sagesse s'exprimait sous la forme de la poésie et de la connaissance magique.


Cette période était aussi celle des Forgerons ils étaient tenue en grand estime et les Druides leurs rendaient grâce en cette période selon Alexander Carmichael.
Dans beaucoup de sociétés anciennes, les arts de la forge étaient une fonction sacrée, à cause du pouvoir du forgerons sur le feu et les minerais.
Adepte des arts de la transformation, le forgerons pouvait aussi guérir et prédire.
La Déesse Brighidht (ou Brigit) est la Divinité patronne des Forgerons et des Poètes, elle était aussi invoquer en cette période pour la guérison et la protection (des foyers).
Les métaux étaient pour les anciens Druides des dons des Dieux parce qu'ils venaient de l'inframonde (le monde d'en bas).
Ils semblaient impérissables, et par dessus tout, ils étaient remplis de lumière (l'Awen)
Voici une ancienne prière Irlandaise de protection invoquant le pouvoir des métaux précieux:
"-J'invoque mon Défenseur d'Argent qui n'est pas mort, qui ne mourra pas.
Qu'il me soit un jour octroyé la qualité de Bronze blanc!!"



Une Ancienne légende Ecossaise raconte que sur l'île de Skye, une famille du Clan MacCrimmon, avait durant la période de Alban Elfed/Mabon dit on crée le Piobaireachd (La musique Solo de Cornemuse. Du Gaélique "Piob" =Cornemuse), et la légende dit qu'ils avaient appris l'art auprès des Femmes Fées qui donnèrent au premier de leur lignée un chalumeau d'Argent. (Cette légende nous montre le rôle important du joueur de Cornemuse dans le système Clanique.)
On dit alors sur toute l'île de Skye que "Iain Og MacCrimmon" était assis sur une colline des Fées à l'ouest de l'île, chaque année au moment de l'équinoxe d'Automne et qu'il jouait de la musique jusqu'aux première Neige de l'hiver.
Mais un jour il fut inconsolable de n'avoir pas été considérer comme un assez bon joueur de Cornemuse pour pouvoir participer à une compétition organisée pas le chef du Clan MacLeod, au château de Dunvegan.
Une Fée s'approcha de lui et lui dit:


"-Ton bel aspect et ta douce musique, T'on amené une amie du monde enchanté. Je te lègue ce chalumeau d'argent:
Au toucher de tes doigts,
Il produira toujours la Musique la plus Douce."



Elle lui donna le chalumeau d'argent pour ses cornemuses et lui apprit l'art du Piobaireachd.
Iain Og se précipita au château du Dunvegan et il gagna le concours, triomphant de tous les joueurs de cornemuse des Highlands, car tous pouvaient dire que sa musique était comme due à des doigts féériques sur le chalumeau.
Il fut ainsi ensuite le premier joueur de cornemuse du Clan MacLeod, et cette charge fut héréditaire, les MacCrimmon de Skye furent durant de nombreuses générations des joueurs de cornemuse et des compositeurs renommés, d'après la Légende ils fondirent même la fameuse école de cornemuse de Borreraig qui a disparu aujourd'hui, il ne reste plus qu'un Cairn solitaire qui marque l'endroit où se tenait l'école, ce Cairn est visité tout les ans pas les joueurs de cornemuse qui viennent chercher l'inspiration. Wink


Voila je trouve que cette histoire nous montre que cette période de l'année est celle de l'inspiration, bardique qui trouve sa source dans la Nature et la Lumière qui met le feu a la tête: "l'Awen".
A nous de retrouver ça dans notre pratique personnel du Druidisme.
J'éspère que vous trouverez comme moi l'inspiration dans la Nature. et de toute façon cela je pense vous rendra heureux.


"-Un partage d'or n'est que bref,
Mais un partage de chant dure longtemps."
-Proverbe Ecossais-



"-La Parole miséricordieuse, la parole chantante et la bonne parole,
que le pouvoir de ces trois choses sacrés soit sur tous les hommes et les femmes à jamais!"
-Sagesse Druidique issus des Triade Irlandaises-






-" L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre."   -Sagesse Druidique-
-" Un  boiteux monte a cheval, un manchot garde les troupeaux.  Un sourd fait assaut d'armes et rend service.
   Mieux vaut être aveugle que brûlé, un mort n'est utile a personne." -Hàvamàl : 71-  (l'Edda Poètique)
Revenir en haut Aller en bas
 
Les forces de l'Awen (Spiritualité Druidique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sites traitant de spiritualité druidique
» abc de la méditation druidique
» Les druides, histoire et spiritualité des origines à nos jours, de Verdier & Bertin
» Divers ouvrages spiritualité, ésotérisme : Répertoire des talismans, Papus, Eliphas Levy, Cayce, Kabbale symbolisme et astrologie, initiation runique druidique et shamanisme elfique, résumé enseignement Bardon...
» Le Dictionnaire de Spiritualité Oeuvre monumentale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'antre magique des sorcières :: Vie Magique et Spirituelle :: Paganisme :: Théorie :: Druidisme-
Sauter vers: