l'antre magique des sorcières
Bienvenue dans l'univers magique des sorcières !
Merci de vous connecter pour voir l'intégralité de nos forums et les nouvelles réponses.


Cinq belles années d'uptime. Merci à tous de votre présence et de votre soutient !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur L'Antre Magique des Sorcières
forum d'entraide et communauté neo pagan francophone

Merci de bien vouloir consulter attentivement et mettre en application les règles de la Charte


Retrouvez-nous aussi sur Facebook !
 

 
Découvrez la liste de nos partenaires dans la rubrique prévue à cet effet dans le tiers inférieur du forum.


CURRENT MOON

Partagez | 
 

 Comment célébrer les Fêtes Druidique selon Viviane Le Moullec.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Veigsidhe Karvgwenn
Ami(e) de l'Antre
Ami(e) de l'Antre
avatar

Messages : 1044
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Guiclan/Gwiglann

MessageSujet: Comment célébrer les Fêtes Druidique selon Viviane Le Moullec.   Ven 8 Sep 2017 - 17:53

Comment célébrer les Fêtes Druidiques selon Viviane Le Moullec:

Comment célébrer ces fêtes très simplement, à votre manière ?

(1) Équinoxe de Printemps (journée du 21 mars) : Fête du Trèfle.
C'est le moment du renouveau de la nature. Nous aimons le Trèfle car cette plante, qu'on trouvait autrefois chez l'herboriste, soignait les vieux chagrins et rendait donc disponible pour regarder la vie d'une autre manière. Ensuite, qui rendait la vie différente, plus ensoleillée ? le Millepertuis qui fleurit lors du solstice d'été.
Vous pouvez planter un petit Trèfle dans un pot si vous habitez un appartement et orner votre maison de fleurs. Ce sera une célébration très simple, à laquelle vous ajouterez un repas composé surtout de jeunes légumes.

(2) Beltaine (nuit du 30 avril au 1er mai) : Fête de l’Amour.
Célébrez l'amour, faites-vous des petits cadeaux de toutes sortes. Et célébrez cela autour d'un repas gourmand et épicé.

(3) Solstice d’Eté (journée du 21 juin) : Fête du Feu.
C'est aussi la fêtes des amis... et maintenant des voisins. C'est le style pique-nique où chacun apporte sa spécialité. Si vous restez en famille, chacun - enfants compris, - aura eu à cœur d'apporter sa contribution au repas de fête. Et chacun se verra dûment félicité après dégustation !

(4) Lugnasad (journée soirée du 4 août) : Fête des Moissons.
On se réjouit de tout ce que la vie apporte et on en profite pour célébrer les ancêtres sans lesquels nous ne serions pas là. C'est le moment où on est en vacances et parfois même en voyage. Ce qui est à l'honneur sur la table de fête est donc une spécialité locale, qui sera donc exotique si on est à l'étranger.

(5) Équinoxe d’Automne (journée du 23 septembre) : Fête du Chêne.
C'est là qu'on remercie et récompense ceux qui se sont dévoués pour les autres. C'était la période où on offrait des livres aux enfants, aujourd'hui on se contente de manuels scolaires. Les enfants peuvent remercier leurs parents en leur offrant un cadeau ou... du temps pour les aider ! A On récolte ce qu'on a semé et on transforme ce qu'on a récolté. On a donc des repas élaborés. Au repas de fête figure de la viande et du vin, et aussi des grappes de raisin.

(6) Samain (nuit du 30 octobre au 1er novembre) : Fête des Morts.
Autrefois, on mettait des lumières dans la nuit pour aider ceux qui voyagent : les voyageurs au sens ordinaire et aussi ceux qui vont et viennent entre le monde de l'incarnation et le monde de l'au-delà. Et pour que le vent n'éteigne pas la flamme, on la mettait à l'abri dans un potiron évidé, dont la chair avait servi à faire la soupe parfumée, d'un orange éclatant.
Bien entendu, vous mangerez la soupe au potiron, relevée de cannelle et rendue onctueuse avec de la crème fraîche.

(7) Solstice d’Hiver (journée du 21 décembre, qui se prolonge jusqu'au 1er de l'An) : Fête du Gui et fête du Houx.
Le Gui, c'est la plante des dames, le Houx, la plante des messieurs. Vous ornerez votre maison avec ces deux plantes, vous mettrez une boule de Gui et de Houx pendue au-dessus de l'entrée de votre maison et vous vous embrasserez dessous. Vos repas de fête sous l'égide du Gui (et de la Lune) ont une dominante blanche et maritime. Quand ils sont sous l'égide du Houx ( et du Soleil), ils ont une dominante rouge et carnée : autrefois on y faisait honneur au gibier épicé.

(8 ) Imbolc (soirée du 2 février) : Fête de la Pomme et de la pleine lune d'hiver, la plus brillante de l'année.
C'est la fête chrétienne de la Chandeleur. Pour nous, c'est aussi la fêtes des lumières, alors nous ornons notre maison d'une quantité de toute petites lumières (les bougies chauffe-plat sont très commodes). Les crêpes représentent la pleine lune et non pas le soleil comme disent ceux qui veulent rejeter tout symbolisme féminin. Notre repas de fête est surtout composé de crêpes (salées et sucrées) et de pommes, crues ou cuites avec du miel, afin que la vie nous soit douce.

Ce sont là des célébrations très simples, mais qui sont faciles à réaliser. Vous pourrez donc facilement consacrer ces quelques jours par an à vous reconnecter avec le rythme annuel de la Nature.


Source: "Fêtes et rituel du Druidisme" livre de la Druidesse Viviane le Moullec.
Vous l'aurez remarque je la site beaucoup (j'adore ses livres) Ma Druidesse favorite après mon Amie Oriel Willowrot Wink


Alors dans le Druidisme que se rapprocher plus de la wicca, en faite malgré ce que pense d'autre personne dans le Druidisme.
Le but c'est quand même de s'harmoniser a la Nature et a ses cycles annuel. Les Saisons et les activités aussi... (on n'honore pas les mêmes choses d'une saison a l'autre).
Comme me la dit mon amie Panthéra si c'est trop éloigné c'est pas bon. C'est pourquoi on célèbre des choses de notre vie et de l'existence proche de ce que nous montre la nature, la fin des récoltes, la Mort, le retour de la lumière, le renouveau et la joie de la vie .. etc
Chez les Druides, il existe deux saisons. La saison claire débute à Beltaine, et laisse place à l’action.La saison sombre prends place à Samhain, ainsi que la nouvelle année, et permet le repos et l’intériorisation.
Bon j'ai eu l'occasion de me rendre compte sur d'autre site que d'autres Druides ne sont pas d'accorde et préfèrent célébrer a d'autre dàte ou alors leurs propres fêtes (souvent Gauloises) dans leur calendrier liturgique.
Je fais la même chose de mon côté. Je célèbre des fêtes lier aux cultes de les Dieux (Nordiques et Gaéliques) au cours de l'année en plus des 8 célébrations de la roue de l'année. (les Sabbats Wicca).
Donc quatre grands portails, qui correspondent aux équinoxes de printemps et d’automne, et aux solstices d’été et d’hiver… A cela sont ajoutés quatre autres fêtes, que l’on peut placer entre chaque équinoxe et solstice.
On peut alors nous apercevoir que tout est lié, tout est cycle et que le lien avec la nature se retrouve dans toute chose.
Ne pas oublier comme le fond hélas la plupart des gens, que le Druidisme n'est pas qu'une religion Païenne, c'est aussi la connaissance profonde des forces de la Nature.

Samhain/Samhuinn, et le début de la saison sombre  – Alban Arthan/Yule – Imbolc/Imbolg – Alban Eilir/Ostara

Beltaine/Bealltainn, et le début de la saison claire – Alban Efin/Alban Heruin/Tantad/Litha – Lughnasadh/Freyfaxi – Alban Elved/Alban Elfed/ Winter Finding/Mabon


Les éclipses dans le Druidisme:
Les éclipses, solaires comme lunaires, sont également inclues dans le calendrier des célébrations Druidique (quand c'est possible). Ce sont avant tout des fêtes de la danse d’attraction.
Elles peuvent également être l’occasion de cérémonies particulières selon les besoins de vie (renaissance,,renouveau et aussi pour l'introspection). Les éclipses lunaires sont un temps possible pour l’expression personnel. C'est aussi un moment de passage et de transformation, d'un temps à un autre ou d'un état à un autre, le terme, ou le commencement d'un nouveau cycle dans nos vies (comme Samhain).



Pour comparer avec l'approche de Viviane Le Moullec:

Les fêtes Druidiques  et l'influence astrologique dans la Fionn's Windows:
(pour cette partie là je me suis aider d'un site internet qui en parle, je vous met le lien en bas)

Samhain/Samhuinn:
Cette première fête est, sans étonnement pour quiconque à quelques bases astrologiques, sous l’égide du Scorpion et plus particulièrement une pleine Lune en Scorpion.
Si le signe du scorpion marque bien la fin et la transformation des choses, la Pleine lune symbolise quant à elle le renouveau du cycle vital (lunaire) et on est donc véritablement dans une période où la vie côtoie la mort, où il existe une dialectique astrologique entre les forces de vie (Soleil et lune) et les forces de morts (Scorpion/pluton) et où les hommes peuvent avoir l’impression d’être au plus proche du royaume des dieux.
Qu’on soit dans une célébration très ritualisée et très solennelle «  à l’ancienne » ou dans le plaisir de se faire peur (notre halloween moderne), la période est donc propice à s’interroger sur nos angoisses et nos peurs, plus particulièrement sur la mort et sur les choses au-delà de la vie, souvent cachées et pourtant de tout temps pressenties par un certain nombre de mystiques ou de philosophe, qu’ils soient druides, shamans ou libre-penseur.


Imbolc/Imbolg:
Cette fête de début Février se place sous l’égide du Verseau. Ce signe en analogie avec Uranus et la maison XI nous parle en effet de vie communautaire, de collaboration et de purification, autant de terme traditionnellement attribué à la maison XI.
On notera également que le Verseau fait avec le Lion, à l’opposé, un axe de lumière : si le soleil du lion irradie, ces rayons sont redistribués à la communauté en Verseau.
En quelques sortes, Le soleil est le centre, l’énergie primordiale, l’émetteur tandis que le verseau est le récepteur, le diffuseur, le répartisseur. L’irradiation unique du centre solaire se divise et se  démocratise en Verseau où chacun obtient sa part de lumière, (sa bougie personnelle). L’unité et l’intensité du rayonnement initial ne peut dès lors être retrouver que par le partage : la lumière s’est bien sûr affaiblie en se divisant mais elle peut recouvrer tout son éclat si chacun de ses porteurs s’associe et coopère.

Beltaine/Bealltainn:
Cette fête de début mai se place sous l’égide du Taureau et forme donc un axe d’opposition avec Samanios/Scorpion : la période s’étalant entre les deux fêtes était d’ailleurs considérée comme « la période claire de l’année », celle donc pendant laquelle la nature est douce, prodigue.

On ne s’étonnera guère que le bétail soit mis à l’honneur dans ce signe buccolique et lui-même symbolisé par la force tranquille d’un bovin. Mais le taureau, signe d’abondance et d’accumulation doit aussi être perçu au niveau intellectuel : aussi, la réunion des druides, en vue du partage de la connaissance, n’est pas surprenante.

Il est dit plus haut que Beltane est aussi la période de prédilection pour les rites de passage entre l'obscurité et la lumière, entre la mort psychique symbolique et la re-naissance spirituelle, ce qui est aussi une allégorie  digne d’intérêt pour qualifier l’axe Taureau/Scorpion.

Lughnasadh/Freyrfaxi:
Lughnasad, qui débute l’Automne, est aussi une fête mobile qui devrait dans l’absolu être célébrée à la Pleine Lune se rapprochant le plus du 1er août (dite « lune noisette »). Par commodité, elle est souvent placée le premier jour du mois d’Août et elle correspond donc au signe du Lion.
Elle est donc le pendant parfait d’Imbolc, à l’opposé astrologique en Verseau.

Ici, l’humanité célèbre les bienfaits du roi-soleil et c’est le temps bienheureux où les fruits et les récoltes arrivent à maturité, où la vie est à son apogée avant de retomber et d’annoncer les premières rigueurs de l’automne et les récoltes (en analogie avec le signe suivant de la Vierge).

Lughnasad est donc la fête solaire par excellence et on ne s’étonnera pas qu’elle soit dédiée à Lugh, divinité celte de la lumière, incarnation évidente de l’astre diurne sous son aspect le plus positif, celui de la générosité et de l’abondance, deux qualités traditionnellement attribuées aux Lions.


Les cycles sur l'homme:
Il est toujours troublant de voir à quel point les êtres humains, souvent malgré eux et de façon inconsciente, sont reliés aux rythmes cosmiques. On peut toutefois légitimement s’inquiéter de constater que nos civilisations modernes, de moins en moins soucieuses de ces rythmes naturels car en recherche constante de productivité et de rendement, nous coupent de plus en plus de notre calendrier intérieur et, de fait, de notre communion avec les forces universelles, la nature.

Il m’a paru intéressant de souligner ici que les rites ancestraux, dans leurs datations, n’avaient rien d’aléatoires ou même de purement culturel : ces célébrations respectaient bien un certain agencement subtil du monde et participaient donc à une véritable communion, osmose entre ses participants et l’Ordre universel.


Source : http://www.autourdelalune.com/astrologie-et/fetes-druidiques-et-astrologie.html#ixzz4s6PWkkdJ
A2L Astrologie


Le calendrier Commun dans le Druidisme:

Samhain/ Samonios (1er novembre) : Nous fêtons la fin de ce qui n'est plus et l'espoir de ce qui va être. La grande Déesse emporte dans son chaudron nos scories douloureuses et porte sur nous son regard aussi vieux que le monde. Il n'y a plus de frontière entre les mondes. Nous devons honorer et respecter nos ancêtres. Les remercier de cette vie
qu'à notre tour nous offrons à nos enfants. La nuit est omniprésente et promet le repos. Elle porte en son sein la promesse de la libération du jour.

Solstice d’Hiver (21 décembre) : Nous fêtons la naissance, renaissance du jeune soleil. Enfant Mabon. Le revoilà le fils roi, celui couvert d'or à qui la Déesse a donné le jour. La lumière émerge des ténèbres.

Imbolc (1er février) : Alors que les sources redonnent de l'eau purifiante, alors que les premières fleurs s'ouvrirons au soleil nous fêterons la Déesse rayonnante et à nouveau disponible à la Terre. La voila de retour avec son proche printemps vivifiant. Il est son fils, elle nous présente cet enfant. Fleurs et bougies. Eau et Feu pour fêter ces jours qui rallongent. Douce et tendre elle montre son visage de tendresse qui vient à point après le dur hiver. Soyons beau et purifiés pour l'accueillir.

Equinoxe de Printemps (21 mars) Alban Eiler : Équilibre du jour et de la nuit nous fêterons la lumière aussi forte que la nuit, le retour du temps lumineux. Nous fêterons la mouvance des cycles.

Beltaine (1er mai ) : Le voila le joli printemps plein de vie, de sève et de désir de vie. La Reine de Mai et le Seigneur vont à nouveau se séduire et sur la terre reverdie nous chanterons et bénirons leurs épousailles. Chant, joie et danses, tresses de fleurs et couronnes de verdure. Les feux seront deux et nous passeront au milieu pour mieux nous purifier.

Solstice Eté (21 juin) : Le jour le plus long, le jour ou le soleil illumine le ciel et couvre la terre de son voile d'or. L'amour du Dieu et de la Déesse a porté ses fruits. Fêtons la moisson, la nourriture, la générosité du monde.

Lughnasad (1er août) : Le grand Roi Lugh honore sa mère. Les fruits de l'année doivent être récoltés. Tout doit être bien en ordre. Dépêchons nous de ramasser les derniers fruits, les dernières fleurs, engrangeons les avant le dur hiver qui se prépare. Louons le grand Dieu, grand Esprit, qui nous rétribue sagement les fruits de la terre. Tous doivent être à Lughnasad, tous doivent honorer de leur présence la nourriture engrangée, le blé ramassé, les danses qui s'arrêtent, le silence qui s'annonce.

Equinoxe d’Automne (21 septembre) : Le cycle de l'année se termine, soyez sage et sobre les temps sont justes à l'équilibre avant de tomber dans l'obscurité de l'année, celle si féconde et si reposante. N'ayez point peur la Dame de nuit offrira les rêves à vos nuits.


Source : http://www.legrimoiredelalune.com/Rubriques/Celtes/ritesdruides.html


" L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre. "
- Sagesse Druidique-

" Un boiteux monte à cheval, un manchot garde les troupeaux. Un sourd fait assaut d'armes et rend service.
Mieux vaut être aveugle que brûlé, un mort n'est utile à personne.
"
- Hàvamàl : 71 (l'Edda Poétique) -

Revenir en haut Aller en bas
http://noetuauuybbggs.blogspot.fr/
 
Comment célébrer les Fêtes Druidique selon Viviane Le Moullec.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment célébrer le Shabbat ?
» Viviane Le Moullec - '' Fêtes et Rituels du Druidisme''
» Comment célébrer le Shabbat ?
» Comment célébrer Shavouoth-Pentecôte? 7 Juin 2015
» Comment célébrer le Shabbat et les Fêtes d'Elohim ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'antre magique des sorcières :: Vie Magique et Spirituelle :: Paganisme :: Théorie :: Druidisme-
Sauter vers: