l'antre magique des sorcières
Bienvenue dans l'univers magique des sorcières !
Merci de vous connecter pour voir l'intégralité de nos forums et les nouvelles réponses.


Forum gratuit d'entraide et communauté païenne francophone.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur L'Antre Magique des Sorcières
forum d'entraide et communauté neo pagan francophone

Merci de bien vouloir consulter attentivement et mettre en application les règles de la Charte


Retrouvez-nous aussi sur Facebook !
 

 
Découvrez la liste de nos partenaires dans la rubrique prévue à cet effet dans le tiers inférieur du forum.


CURRENT MOON

Partagez | 
 

 medecine gauloise et druidique et fonction planétaire

Aller en bas 
AuteurMessage
kaloneileen
Ami(e) des Fées
Ami(e) des Fées
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 30/07/2018
Localisation : charente

MessageSujet: medecine gauloise et druidique et fonction planétaire    Jeu 30 Aoû 2018 - 18:23

médecine gauloise, medecine druidique

Il existe peu d 'ouvrages concernant l'histoire de la médecine antique si ce n'est les ouvrages grecs ou latins et quelques bribes d'inscriptions ( votives..) , amulettes ou instruments archéologiques.

Sans entrer dans un débat réservé aux spécialistes, il semble que la médecine antique et la médecine druidique mêlaient des conceptions religieuses, philosophiques, magiques à des pratiques plus ou moins empiriques fondées sur une connaissance intime que les anciens avaient de leur environnement.

Il se pourrait que la médecine antique ait une triple base:
"un triple but dans la médecine : conserver, prévenir, guérir". Ausone

magie, divination, art de la guerison

La divination faisait partie de l'art médical et des diagnostics. Des pratiques comme l'incubation , le sommeil prophétique, la transe ou la divination par le bois, l'eau, les plantes ( baguette divinatoire, sourcellerie, pronostics magiques…) sont décrites dans les textes classiques.

L'importance des divinités "guérisseuses" dans le panthéon gaulois atteste de l'attention portée par nos ancêtres aux questions de santé et de bien être. Soulignée par les auteurs de l'antiquité, les Gaulois étaient extrêmement soucieux de leur condition et de leur aspect physique.

La référence à ces divinités "spécialisées" indique aussi que la conception traditionnelle de la maladie mêle les dimensions physiques et spirituelles.
Le recours à des divinités comme Grannos, Borvos, Belenos, Sirona, Brigantia sur le continent ou Diancecht, Airmed, Bridh dans les contrées insulaires est attesté dans de nombreux endroits.. Il en est de même avec des divinités triples comme les Trois Mères ( matrones) qui selon Le Scouëzec sont, mises en relation avec les "fées".

A coté de ces divinités principales, il existe une multitude de divinités "locales" comme Icovellauna ( la "bonne eau" à Metz) Lussoius( qui a donné Luxeuil) Sequana ( la Seine) et des dizaines d'autres; les "centres de soins" étaient en relation avec des sources guérisseuses .

Il semble également que certains lieux étaient fortement fréquentés, des pèlerins s'y rendaient pour y être guéris. Dans certains cas des pratiques psycho-magiques comme l'incubation ( sommeil prophétique et thérapeutique dans un lieu sacré) y sont connus.
Des lieux comme Grand ( dédié à Grannos) et Sena (l'ïle de Sein) sont réputés pour avoir été des lieux de pèlerinage antique. Dans cette dernière île, neuf prêtresses (Druides) y prédisaient l'avenir et guérissaient ( entre autres) les maladies réputées incurables.

Le Dieu vénéré à Sena était, selon le Dr Gwenc'hlan Le Scouëzec, "un vénérable vieillard" qu'il faut peut être rapprocher du Dieu Irlandais Senach. Il semble également qu'aient existé des collèges druidiques spécialisés dans la divination, la magie et la médecine l'existence de tels collèges est attestée par des inscriptions lapidaires à Metz ( Ars sur Moselle et sa "sainte fontaine") dans le nord est de la France et à Avenches en Suisse.

Les plantes, une part de l'arsenal thérapeutique des Druides

La maladie le mal à dit étant la manifestation d'un désordre subtil qu'il convenait de traiter en parallèle, si ce n'est en priorité par rapport au mal physique.

La pharmacopée de l'époque devait être réduite à ce que les Druides pouvaient trouver au niveau local ou régional avec peut-être des exceptions pour certains remèdes exotiques d'apparition tardive.
L'étude d'ouvrages classiques comme le De Medica de Marcellus Empiricus montre que les médecins gaulois composaient des remèdes ou se mêlaient plantes, substances animales ou minérales. Remèdes dont les vertus semblaient s'accorder selon la loi des signatures.

Lois des signatures

La théorie des signatures, est un peu comme si les êtres vivants, les plantes, exprimaient leurs propriétés ( celles utilisables par l'Homme) par leur forme, leur couleur, leur habitat…bref par un ensemble de signes qu'il nous faudrait apprendre à déchiffrer. Etant entendu que ces "signes" ne s'adressent pas à l'Homme mais sont communs à l'ensemble du vivant. L'Homme lui même participant de cette création;

Exemple : des plantes qui croissent dans des lieux froids et humides ( saule, reine des prés..) auraient des vertus pour soigner les maladies liées au froid et à l'humidité.
des plantes qui par leur forme indiquent l'organe qu'elles sont sensées soigner : la pulmonaire pour les poumons, l'hépatique pour le foie, la noix pour le cerveau, la prêle qui ressemble à une colonne vertébrale et ses vertus reminéralisantes.

La théorie des signatures est un excellent moyen mnémotechnique mais un piètre outil pour découvrir les propriétés médicinales des plantes même s'il faut admettre que les coïncidences sont souvent "parlantes"
ce premier système "rationnel" de classification du vivant, aura permis de transmettre un savoir traditionnel et populaire, surtout ce système intègre la notion de macrocosme et de microcosme.

Les signatures astrals
Un peu plus "subtil" que le simple système mnémotechnique, IL est que chaque chose, chaque être, chaque événement est en concordance avec une forme d'énergie, que l'on retrouve dans les 7 planètes traditionnelles de l'astrologie.
Cette conception des choses met l'Homme à sa place dans un Univers ordonné. un être vivant au sein d'un Tout spirituel.

exemple (de la medecine druidique ) d' un système lié aux signatures astrales :

l'énergie vitale sera liée au Soleil
les émotions ou le psychisme à la Lune
l'amour et certaines fonctions d'excrétion à Vénus
Au point d'aboutir à des tableaux de correspondances complexes et parfois contradictoires? elle pourra être utilisée avec profit pour renforcer les vertus des remèdes en prescrivant certaines dispositions de récolte, d'usage et d'association.

Ainsi certaines pierres, par la vertu des associations et de la loi des signatures entrent dans la pharmacopée. Probablement sous leur aspect "magique" ( comme la lithothérapie ) et plus tard, sous leur forme chimique lorsque les alchimistes entreprendront leurs études sur la matière.

Voici les correspondances que j'utilise à titre personnel. A noter que ces correspondances peuvent évoluer en même temps que la plante elle-même.
Ces attributions tiennent compte de la structure cristalline des sels fixes de la plante ( spagyrie)

Saturne : Bleuet des champs, Bourse à pasteur, egopode, fumeterre officinale, grande consoude, hêtre, if, néflier, orge, pensée, bouillon blanc (molène), peuplier, prêle des champs, renouée des oiseaux, tamaris

Jupiter : Aigremoine, Airelle myrtille, Asperge, balsamite, bourrache off. , cerfeuil, chardon marie, châtaigner, chêne, chiendent, cochléaria, endive, hysope, joubarbe, mélisse off. pissenlit, sauge, scolopendre

Mars : Absinthe, ail, aubépine, basilic, bouton d'or bulbeux, gentiane, grande ortie,  houblon lin, oignon, rhubarbe

Vénus : Alchémille, artichaut, bardane, épinard, fraisier sauvage, grande oseille, groseillier à maquereaux, guimauve off, marguerite des prés, menthe, millefeuille, petite pervenche, poirier, primevère off., reine des prés, ronce, troène, tussilage, verveine off.

Mercure : Aneth, carotte sauvage, carvi off., chèvrefeuille, douce amère, fenouil, lavande off., marjolaine, muguet, mûrier, noisetier coudrier, réglisse, sarriette

Soleil : Angélique, camomille romaine, chélidoine, euphraise, frêne, genévrier, héliotrope, laurier, millepertuis, noyer, petite centaurée, romarin, rue, safran, souci, trèfle

Lune : cardamine, châtaigne d'eau, chou, concombre, cresson, grande salicaire, iris, laitue, saule, sclarée

l'Homme est Racine, Tronc, Branches, un pont entre matière et esprit. L'axe du Monde par lequel s'exprime la vie. Vie qui tire ses ressources de ses racines et son inspiration du Ciel et qui s'exprime dans les mouvements fluidiques internes. Vie qui se manifeste aussi en rapport avec les grandes fonctions planétaires.

Vie qui s'inscrit dans un tout, dessiné par le zodiaque. Vie, à travers laquelle se manifeste tous les équilibres et déséquilibres.

En pratique la medecine druidique s'adresse de façon complémentaire à ces trois niveaux :

Une médecine de soutien, alimentaire, équilibre
Une médecine énergétique, magique, spirituelle
Une médecine "vitale", intégrée, une médecine de terrain

mes sources
diodore, Starbon, Pline, Cesar Tacite, Sénèque.....
Histoire de la medecine illustrée de l'Antiquité à nos jours edition larousse
medecine antique vivian nutton
Histoire de la médecine Gourévitch Danielle
herbier et secret de la nature
guide la nature edition Hatier 1987
de la plante à l'etoile introduction a la medecine astrologique
encore bcp d'autres livres sur la medecine, la nature en fait un tiers de ma bibliotheque
l'experience que je fais avec chaque plantes que je cultive dans mon jardin indiqué plus haut, et mes cours d'ovate
Revenir en haut Aller en bas
Veigsidhe Karvgwenn
Ami(e) de l'Antre
Ami(e) de l'Antre
avatar

Messages : 1785
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Guiclan/Gwiglann (en Bretagne)

MessageSujet: Re: medecine gauloise et druidique et fonction planétaire    Jeu 30 Aoû 2018 - 21:07

Super, merci beaucoup pour ce partage, je suis en train de lire le livre du Druide Pascal Lamour "L'herbier secret des Druides" que je trouve formidablement bien écrit, on y trouve même des éléments lier a la pratique en clairière. ça rejoint ce que tu nous décrit mais les plantes sont plutôt classées celon les saisons, que les planètes (j'imagine que c'est lier aux jours de la semaine?) comme tu nous les présente.
En tout ça c'est vraiment utile et ça enrichie l'antre de connaissance lier au druidisme et surtout au Gaulois, j'aime bien les références aux Divinités des rivières et des eaux.


" L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre. "
- Sagesse Druidique-

" Un boiteux monte à cheval, un manchot garde les troupeaux. Un sourd fait assaut d'armes et rend service.
Mieux vaut être aveugle que brûlé, un mort n'est utile à personne.
"
- Hàvamàl : 71 (l'Edda Poétique) -

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://templedraoidh2900druidviking.blogspot.fr/
Panthera
Ami(e) de la Forêt
Ami(e) de la Forêt
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 28/01/2017
Localisation : Alpes-Maritimes/MENTON

MessageSujet: Re: medecine gauloise et druidique et fonction planétaire    Jeu 30 Aoû 2018 - 21:37

Je trouve très intéressante la partie sur la loi des signatures ^^. C'est vrai que sa fait cogiter.
Revenir en haut Aller en bas
kaloneileen
Ami(e) des Fées
Ami(e) des Fées
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 30/07/2018
Localisation : charente

MessageSujet: Re: medecine gauloise et druidique et fonction planétaire    Jeu 30 Aoû 2018 - 21:51

Pascal Lamour "L'herbier secret des Druides" ah il m’intéresse bcp je voudrais bien me l'acheter tu pourras nous faire un petit retour sur lecture ?
c'est interéssent aussi de les classer par saisons;
depuis 1 ans je travail a fond avec les energies lunaires et astro quand j'aurais finis je dé- tisserai pour recréer d'autres liens
merci
Revenir en haut Aller en bas
Sidhe Caith
Ami(e) de la Forêt
Ami(e) de la Forêt
avatar

Messages : 306
Date d'inscription : 23/01/2018
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: medecine gauloise et druidique et fonction planétaire    Jeu 30 Aoû 2018 - 23:37

Merci pour le partage, j'ai uniquement survolé pour aujourd'hui mais dès que j'ai plus de temps je vais tout lire attentivement avec plaisir


Ne faites rien que vous n'avez pas envie de faire. N'accomplissez tout simplement pas l'action, ou encore allez méditer et prier jusqu'à ce que vous changiez d'idée et que vous soyez heureux de l'accomplir.

Doreen Virtue
Revenir en haut Aller en bas
Veigsidhe Karvgwenn
Ami(e) de l'Antre
Ami(e) de l'Antre
avatar

Messages : 1785
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Guiclan/Gwiglann (en Bretagne)

MessageSujet: Re: medecine gauloise et druidique et fonction planétaire    Ven 31 Aoû 2018 - 14:48

Avec plaisir Kaloneileen. study
Ce livre est très intéressent pour ceux qui pratiquent et étudient les plantes dans le Druidisme, ce que j'appel les « Draoidh Faith » ou « Draoidh Liaig » et ce que tu appel les « Ovates ». Ce sont lees mêmes des guérisseurs et voyants.
Il est très bien écrit, j'apprécie particulièrement la page «15 » qui parle du rôle de porter et de gardien de la tradition affilié au Druide. Ensuite Pascal Lamour parle des origines polaire de la tradition Druidique ou plutôt « Boréale », mais il explique que pour lui c'est une tradition polaire, je suis assez d'accord par rapport a ma forme de Druidisme dans laquelle l'étoile polaire a un rôle important en particulier a Yule.
On a des fiches détailler avec les noms des plantes, les noms communs, les anciens noms Gaulois (des restes de langues) et les noms en Bretons. De même en haut de page on a les noms des mois en Français, en Gaulois, en Breton et en Gaélique Irlandais. J'utilise le Gaélique Ecossais et le vieux Norrois pour les noms des mois de mon côté. Les mois en Breton c'est plus quand je vais voir mes camarades de classe et ma prof aux cours de Breton que je suis. Et hélas j'ai pas beaucoup l'occasion de le parler tout les jours, les fêtes comme les pardons ou festoù noz un peut, ou parfois quand je vais sur Quimper ou a Morlaix, encore que tout les commerçant ne parlent pas. En générale ça ce limite a "Mont a ra" ou "Demat" et a notre très connue "Kenavo".
Mais c'est vraiment intéressent, ensuite il y a les trois rôles des plantes qui sont détailler. Le premier c'est la santé et le corps ainsi que la tradition (le rôle de la plante) le deuxième les vertues pour la santé de l'esprit et les propriétés ésotériques et le troisième c'est pour la magie ou le rôle dans un cadre rituel.
Il y a des explications sur le rôle des plantes et leur répartition dans les 4 fêtes Druidique, (Samhain, Imbolc, Beltain et Lughnasadh, qui représente les 4 saisons dans le druidisme). Bon je comprend que c'est en lien avec ce qui ce passe depuis quelques années ou les Druides des ordres ne célébrent plus les solstices ni les équinoxes. Ce que j'appel le Colignisme... Par contre je trouve que ce n'est pas très cohérent avec le fait de dire que le Druidisme est une tradition polaire ??? On connais l'importance des cycles solaires et du soleil pour les peuples du nord.
Surtout que nous savons que le Druidisme vient des anciennes formes de spiritualités primordiale.
C'est une religion qui ce veux première, mais comme la plupart des Paganisme on a des liens anciens et on ce doit de les comprendre de ne pas les oublier, et c'est la aussi le rôle de gardien ou de porter de la tradition, de « Dorsaide » de la porte de la sagesse, s'il en est ainsi.
De faite quand on étudie les trous d'Aubrey a Stonehenge on ce rend compte de leurs rôles de marqueurs astronomiques pour les équinoxes. Et du reste des alignements de hautes pierres, les sarsens pour les solstices.
Je ne suis pas d'accord avec tout ce qui est écrit dans ce livre du coup, mais ce n'est pas grave.
Le livre est très instructif mais l'auteur la écrit peut être plutôt pour servir de base de travail aux Ordres et Clairières Druidiques, je pense ? Parce qu'il nous ressert dedans la soupe comme quoi seuls sont Druides ceux reconnut et formés par les ordres druidiques... Gna-Gna-Gna...
Alors que dans la Saga Druidique « Drouiz la prophétie perdu » Pascal Lamour nous donne la version contraire de ce discourt, le héros est initier par les Dieux et une Femme qui lui montre le chemin, on peut même ce demander si elle n'est pas une version de notre déesse Kerridwen.
Ha par c'est petites choses qui ne sont pas graves, ça reste un très beau livre, je le recommande a tout ceux qui s'intéressent aux plantes, aux celtes et au druidisme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


" L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre. "
- Sagesse Druidique-

" Un boiteux monte à cheval, un manchot garde les troupeaux. Un sourd fait assaut d'armes et rend service.
Mieux vaut être aveugle que brûlé, un mort n'est utile à personne.
"
- Hàvamàl : 71 (l'Edda Poétique) -

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://templedraoidh2900druidviking.blogspot.fr/
kaloneileen
Ami(e) des Fées
Ami(e) des Fées
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 30/07/2018
Localisation : charente

MessageSujet: Re: medecine gauloise et druidique et fonction planétaire    Dim 2 Sep 2018 - 16:32

je voulais revenir sur le fait d’établir des correspondance saisonnière des plantes

en effet la terre possède une dynamique respiratoire;

a petite échelle dans la journée puis a grande échelle sur les saisons comme tu le précises Veigsidhe.

dans cette psycho-logique cosmique, on retrouve des phénomènes météorologiques qui serait liés à une double traversée de l'éther chimique matin / soir
avec des maxima matinaux et vespéraux de pression atmosphérique, la formation de la rosée, l'ouverture des stomates des feuilles dans la matinée... ect
et l'après-midi, leur fermeture autour de midi voir 15h.

Le matin, c'est le début de l'activité solaire, l'éther chimique, qui serait aspiré par le soleil, serait expiré par la terre et le soir l'éthère de vie chimique s’éteint, en quelque sorte, le processus s'inverse, la terre inspire l'éther chimique aspiré dans la journée

Ce rythme respiratoire diurne / nocturne se combine à un rythme annuel & saisonnier :

au printemps /été aspiration de l'éther chimique - caractere diurne - vers le ciel en lien avec  la montée de la sève des végétaux

en automne/ hiver inspiration de l'ethere vers la terre - caractère nocturne - forces de l’attraction / pesanteur ces forces accumulées ce concentre vers l' intérieur - en dessous (racine )

ces interactions gravitationnelle de forces, sont responsable du processus formidable de respiration de la terre et est l'expression d équilibre cosmique des les forces terrestre.



on observe ces mêmes phénomène avec les marrées et la lune

en pharmacopée, et toute autres formes de medecine de la terre ou juste pour la cuisine, opérer de la manière suivante :

les racines : recolte au solstice d'hiver la nuit de preference

les feuilles / branche / bourgeons  : l'equinoxe printanier le matin

les fleurs / fruit  : solstice d'été vers midi

les fruits / fleurs / 1ière graines : equinoxe d'automne l'apres midi et ou fetes lunaires de fin d'été

les ecorces / : hiver en fin de journée

ok avec la variable du lieu et surtout du dérèglement climatique

les correspondances analogiques des planètes, classification soleil et lune compris, que je partage avec vous sont en quelques sorte des signatures astral et permet un travail d'action sur l'organe atteint par la maladie.

la  fonction organique du corps humain touché par la maladie est en corrélation avec une planète.
de fait pour pouvoir choisir une plante efficace mieux vaut qu'elle soit de même nature astrale.
La quintessence de la plante administrée détruira le mal par son semblable, selon l'axiome "Similia-Similibus-Curantur" (Combattre le mal par le mal ). Wink

apres on peut aller loin...  tout ceci ne sont que des propositions, des pistes de travail; j'ai moi même parfois du mal a me limiter; sur le chemin de la connaissance tout est tellement passionnant  cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Veigsidhe Karvgwenn
Ami(e) de l'Antre
Ami(e) de l'Antre
avatar

Messages : 1785
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Guiclan/Gwiglann (en Bretagne)

MessageSujet: Re: medecine gauloise et druidique et fonction planétaire    Dim 2 Sep 2018 - 21:04

Merci beaucoup pour ce que tu partage avec nous, c'est très bien écrit et riche en détaille, oui on a du mal a ce limité dans ce qu'on étudie quand on aime.


" L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre. "
- Sagesse Druidique-

" Un boiteux monte à cheval, un manchot garde les troupeaux. Un sourd fait assaut d'armes et rend service.
Mieux vaut être aveugle que brûlé, un mort n'est utile à personne.
"
- Hàvamàl : 71 (l'Edda Poétique) -

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://templedraoidh2900druidviking.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: medecine gauloise et druidique et fonction planétaire    

Revenir en haut Aller en bas
 
medecine gauloise et druidique et fonction planétaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Logiciel d'heure planétaire
» Nouvelles caméra pour le planétaire
» Le planétaire avec une petite lunette, si c'est possible...
» "La Coupe du monde, une aliénation planétaire"
» un peu de planétaire pour changer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'antre magique des sorcières :: Vie Magique et Spirituelle :: Magie :: Théorie :: Magie Verte-
Sauter vers: