l'antre magique des sorcières
Bienvenue dans l'univers magique des sorcières !
Merci de vous connecter pour voir l'intégralité de nos forums et les nouvelles réponses.


Forum gratuit d'entraide et communauté païenne francophone.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur L'Antre Magique des Sorcières
forum d'entraide et communauté neo pagan francophone

Merci de bien vouloir consulter attentivement et mettre en application les règles de la Charte


Retrouvez-nous aussi sur Facebook !
 

 
Découvrez la liste de nos partenaires dans la rubrique prévue à cet effet dans le tiers inférieur du forum.


CURRENT MOON

Partagez | 
 

 Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Veigsidhe Karvgwenn
Ami(e) de l'Antre
Ami(e) de l'Antre
avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Guiclan/Gwiglann (en Bretagne)

MessageSujet: Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?   Ven 14 Sep 2018 - 9:46

Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?

Il semblerait que la question soit avant tout : Comment reconnaître selon ses propres critères un autre comme Druide/Druidesses, nonobstant les différences de parcours, d'origine, de conceptions même ?
Tout se résume à l'Etre et au symbole. Un jeu de question et de réponse chargé de sens symbolique permet d'avoir une vue plus précise.

Attention, ce n'est pas un jeu de devinettes. Il ne s'agit pas d'entendre une réponse précise mais, à travers ladite réponse d'entendre la maîtrise des symboles et la maturation de l'esprit.

Dans le dialogue des deux sages, un jeune et un vieux druide ne se connaissant pas se défient par une série de trois questions : "Qui es tu, d'où viens tu et quel est ton art ?" Au terme du dialogue, très chargé de références, le jeune s'incline devant son aîné en le reconnaissant pour ce qu'il est, et l'aîné devant le jeune.
Ils se "connaissent" dès cet instant et savent, quels que soient leurs positions et leur parcours, qu'ils pourront communiquer selon un certain mode, en fraternité.

Il m'arrive très fréquemment d'user de cette méthode avec un druidisant que je ne connais pas et en quelques occasions on m'a abordé par ce biais. A chaque fois cela m'a apporté une appréciation pertinente.

Les druides n’arrêtent pas de se déchirer sur la question "en être ou pas." Quoi d'étonnant quand on connait le coté profondément personnel de la voie initiatique ? Débarrassons nous des gourous, des illuminés, des celtophiles et des joueurs de jeux de rôle et alors quoi ? les Druides continueront à voir le monde selon leur propre avancement, leur propre phase dans le parcours, qui est tel le labyrinthe des cathédrales : Nous nous approchons, nous nous éloignons les uns des autres, mais qui peut dire qui est le plus proche du coeur ?
Au fond, d'où que nous venions, la question est de savoir si nous ressentons le même appel et si nous pouvons partager ensemble le sentier pour y danser selon notre propre pas.

Un bon moyen de reconnaitre le vrai du faux c'est l'observation.

Le dialogue des deux sages c’est une série de sept questions  et une dernière la plus importante

- Quel est ton nom ?
- De qui es-tu le fils ?
- D’où es-tu venu ?
- Par quelle route ?
- Quel art pratiques-tu ?
- Qu’as-tu entrepris ?
- As tu des nouvelles ?


et celle qui confirmera ou infirmera l'état de Druide:

- Sais tu qui est au dessus de toi ?


Ensuite bien sur nous devons rester vigilant et ne pas montrer trop de rigidité avec ce qui constitue la vérité, il faut mieux parler du "Vrais" ou du "Juste".

Car c'est très facile que de clamer "telle est la vérité" et quiconque contredit celle-ci est "hors de la vérité".
Comme la fait jadis l'Église Catholique Romaine émanation directe de l'Empire Romain qui avait l'appuis des forces de l'ordre établie, puisse qu'elle se chargeait de mettre les Rois en place.

Cette façon de considérer le vrai est la source de toutes les intolérances et aliénations modernes ou anciennes..
Cette façon de penser reste toujours bien ancrée en nous et dans nos façon de pensée après plus de 2000 ans d'histoire..
Il nous faut donc faire l'effort de ne plus penser que ceux qui ne sont pas avec nous, sont des adversaires.
Ne pas tomber dans le grotesque et les travers modernes tout cela c'est un véritable poison de l'esprit.

L'impertinence, la vanité, la mesquinerie, le manque de respect, la psychorigidité, l'ego hypertrophié et la vindicte ne sont pas des vertus compatibles avec l'éthique de la Tradition Primordiale, référence des Druides, dont semblent se moquer quelques êtres dont le comportement haineux de certains.
On ne doit pas perdre de vu que l'honneur n'est pas le résultat d'une absence de valeurs morales, sans moralité comment avoir de l'honneur ??? C'est curieux ?

Dans l'expression "à chacun sa vérité" il y a effectivement du vrais, mais on ne doit pas perdre de vu la différence entre le savoir par l'expérience, la vérité objective et ce qui touche au domaine des croyances (personnel ou collective).
En réalité seuls des faits constatés objectivement peuvent prétendre à la qualité du vrai et nous des hypothèses ou des théories fumeuses, et encore moins les simples rumeurs ou des approximations dues a des phénomènes d'entropie collective.
Il y a une vérité objective, souvent complexe et simple dans et sous ses différents aspectes.
Chacun appréhende donc cette vérité à la hauteur de sa prise de conscience personnelle.
Le plus important c'est le chemin et les réponses que les personnes on reçu de leur pratiques, études, et de l'expériences de leur vie.
Alors parfois on tombe sur des personne qui n'en n'ont pas encore fait l'expérience qui semble même éloigner de notre vérité (personnelle) mais qui sommes nous pour affirmer que ce que nous vivons et plus juste et authentique?
Les gens vivent ce qu'ils doivent vivre au moment où ils en ont besoin. Au mieux on peut leur donner des clés ou apporter un soutient, mais en aucun cas on ne pourra faire le travail a leur place.

Source qui ma servie de base a ce sujet: Le Druide Fergus.


"-Heureux est celui qui pendant sa vie, Peut se fier à sa Foi et à son savoir,
Car souvent de vils conseils sont donnés, Par ceux dont le cœur est mauvais."
-Hàvamàl : 9-
"-N'oppose pas le visible et l'invisible, le monde matériel et le monde des Dieux. C'est comme si tu affirmais que la glace n'est pas de l'eau."
-Sagesse Druidique-
"-Trois choses soutiennent le monde: la recherche, la connaissance, la sagesse.
Trois choses qu'il est difficile d'arrêter: le torrent d'une cataracte, la flèche pointé de l'arc, le langage de l'insensé."-
-Sagesse Druidique-



Revenir en haut Aller en bas
http://templedraoidh2900druidviking.blogspot.fr/
Eddy1983
Ami(e) de la Forêt
Ami(e) de la Forêt
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 15/06/2017
Localisation : Louchy montfand (allier 03)

MessageSujet: Re: Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?   Ven 14 Sep 2018 - 17:01

Cool, c'est sympas comme système.
Revenir en haut Aller en bas
Veigsidhe Karvgwenn
Ami(e) de l'Antre
Ami(e) de l'Antre
avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Guiclan/Gwiglann (en Bretagne)

MessageSujet: Re: Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?   Ven 14 Sep 2018 - 21:05

Oui c'est intéressent, mais ça ce veux traditionnelle, on n'a pas de certitude sur la source mais sa doit remonter a Henry Hurle qui a crée "the Ancien Order of Druids (l'ordre ancien des druides)"
Ce texte avec c'est questions ça reste pertinent et une approche parlante, qui n'est pas sans rappeler le
Barza Breizh, un poéme en Breton sur le Druide et l'enfant.


"-Heureux est celui qui pendant sa vie, Peut se fier à sa Foi et à son savoir,
Car souvent de vils conseils sont donnés, Par ceux dont le cœur est mauvais."
-Hàvamàl : 9-
"-N'oppose pas le visible et l'invisible, le monde matériel et le monde des Dieux. C'est comme si tu affirmais que la glace n'est pas de l'eau."
-Sagesse Druidique-
"-Trois choses soutiennent le monde: la recherche, la connaissance, la sagesse.
Trois choses qu'il est difficile d'arrêter: le torrent d'une cataracte, la flèche pointé de l'arc, le langage de l'insensé."-
-Sagesse Druidique-



Revenir en haut Aller en bas
http://templedraoidh2900druidviking.blogspot.fr/
Kalon Eileen
Ami(e) de la Forêt
Ami(e) de la Forêt
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 30/07/2018
Localisation : charente

MessageSujet: Re: Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?   Sam 15 Sep 2018 - 19:49

ah Veigsidhe Karvgwenn, je ne peut bien sur, ne pas donner mon ressentie sur ce sujet

Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?

Solitaires nous le sommes et nous le resterons quoi qu'il en soit et ce de la naissance à notre terme.

Mais, hélas en ce temps, cette epoque, au sein d'une société ego centré appelée à la mutation, j'ai moi aussi constaté au sein des groupes, la chosification du vivant, par l’établissement de ligne directive, dictée par des êtres soucieux de leur appartenance, quel qu’il soit mais a mon sens, bien éloigné de nos Anciens et Anciennes qui n'ont cessé de « penser le monde et l'univers » en faisant en sorte que les communautés humaines apprenaient à concilier des différences, des divergences voire des oppositions, afin de maintenir une cohésion sociale et une cohérence d'organisation qui favorise le « vivre ensemble »

Respect, éthique, paix, dignité... ce sont en effet des termes, des concepts, des espérances, qui, authentiquement incarne, pour moi une « Table Ronde » au centre et au cœur de laquelle se tiens , posé sur le trépied de la Connaissance, de l'Amour et de la Créativité, le Chaudron de Sagesse et de Science d'une Tradition ancestrale et pérenne qui nourrit les cœurs et les esprits et que les cœurs et les esprits nourrissent à leur tour de génération en génération....

voila ce que j'avais a dire


Revenir en haut Aller en bas
Veigsidhe Karvgwenn
Ami(e) de l'Antre
Ami(e) de l'Antre
avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Guiclan/Gwiglann (en Bretagne)

MessageSujet: Re: Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?   Sam 15 Sep 2018 - 22:06

kaloneileen a écrit:
[...]
Solitaires nous le sommes et nous le resterons quoi qu'il en soit et ce de la naissance à notre terme.

Mais, hélas en ce temps, cette epoque, au sein d'une société ego centré appelée à la mutation,  j'ai moi aussi constaté au sein des groupes, la chosification du vivant, par l’établissement de ligne directive, dictée par des êtres soucieux de leur appartenance, quel qu’il soit mais a mon sens, bien éloigné de nos Anciens et Anciennes qui n'ont cessé de « penser le monde et l'univers » en faisant en sorte que les communautés humaines apprenaient à concilier des différences, des divergences voire des oppositions, afin de maintenir une cohésion sociale et une cohérence d'organisation qui favorise le « vivre ensemble »

Respect, éthique, paix, dignité... ce sont en effet des termes, des concepts, des espérances, qui, authentiquement incarne, pour moi une « Table Ronde » au centre et au cœur de laquelle se tiens , posé sur le trépied de la Connaissance, de l'Amour et de la Créativité, le Chaudron de Sagesse et de Science d'une Tradition ancestrale et pérenne qui nourrit les cœurs et les esprits et que les cœurs et les esprits nourrissent à leur tour de génération en génération....


Oui je vois qu'on est sur la même longueur d'onde, ce n'est hélas pas la même chose avec tout le monde.
On ce retrouve avec des gens qui ne ressente pas! tout passe par l'intellectuel et ne sont donc pas capable d'avoir leur propre ressentie, ce qui les amènes a avoir une approche toujours binaire des choses et du monde, qu'ils ne perçoivent que de façon binaire (il semblerait, peut être que je me trompe? J'éspère que je me trompe!)
Après en bon binaire, comme ils ne sont pas capable de faire appel a leur ressentie ou a des dons pour communiquer avec nos dieux. Bien ils pensent que nous ne sommes pas capable de penser de façon rationnel et intellectuel de notre côté...

La sur un sujet autour du travail avec le Tribann (Tribann le Symbole des Druides) je lai poster ici aussi ce sujet, une d'entre eu me poste en réponse a Gwiddon:

-"[...]Tu as bien raison, Gwiddon!
Et tu sais comme moi à quel point ces théories néo-druidiques portent préjudice à notre foi en phagocytant même les sites les plus sérieux comme l'Arbre Celtique qui doit régulièrement les modérer dans leurs convictions certes respectables, mais qui sont en grande partie responsables des clichés que l'on peut avoir sur les Celtes et des moqueries qui surgissent quand on ose se dire 'credimaros'...
Par ce post je ne faisais que rétablir certaines vérités parfaitement consultables chez les auteurs les plus respectés dans le monde scientifique, et laisser à tous le choix entre la science et la tradition romantique. Je pense - et cela cette fois n'engage que moi - qu'en tant que credimaros, on se doit de combattre l'obscurantisme et l'ésotérisme afin de trouver la vérité. Il y a plusieurs chemins vers cette vérité, mais une seule destination. Et si le chemin est déjà faux au départ, il sera bien difficile de retrouver la bonne route. Druidisme de combat et non d'amour et de tolérance béate.
Le post parlait des femmes, et pour ceux que ça intéresse, - et sans faire de pub pour ma chapelle, ou plutôt mon nemeton! - il y a encore des places pour le colloque de Keltia qui cette année portera justement sur la femme celte, et l'on devrait en apprendre encore sur leur place dans la société antique, y compris au niveau religieux!"
-Carnun-


Et de la part de Gwiddon j'ai eu droit a ça en MP:

"-Juste pour rappeler que ta vision du "druide" solitaire est la tienne et uniquement la tienne. Elle est respectable en soi car chacun est libre, et le mot "druide" n'est pas un terme déposé et chacun peut lui faire dire ce qu'il veut. Mais si une personne solitaire peut faire ce qu'elle veut, se définir comme elle veut et avoir une pratique individuelle qui lui est propre, elle ne peut absolument pas se poser comme référence pour les pratiques et conceptions collectives. On peut comparer des solitaires entre eux, des groupes entre eux, mais comparer un solitaire avec des groupes n'a pas de sens.

Tout ce que tu attribue sur ce forum au "druide" n'est que ta conception personnelle, et d'après ce que j'ai vu, tu n'as obtenu aucune adhésion à tes idées de la part des groupes druidiques francophones que tu as essayé de contacter.

Donc continue d'exposer ton point de vue tant que tu veux, mais cesse de parler pour les autres et de vouloir que les groupes se plient à tes conceptions."
-Gwiddon-


Déjà pour commencer comme si un type tout seul pouvais faire plier tout un groupe ???
C'est vrais que j'ai chercher le dialogue et le partage avec d'autre comme je le fait ici sur l'antre. Et j'avais commencer a le faire sur des sites en Anglais (bien du coup je vais chercher mes infos sur le web anglais a présent quand je recherche quelque chose sur le Druidisme)
Et puis non quoi? Sous entendre que je ne fait pas du reconstructionisme et que je ne suis pas au courant de la classe guerrière et du côté guerrier du Druidisme après l'initiation martial que ma fait endurer Morrigù et les choses que je vais avec Thor ...  (l'initiation guerrière que ma fait Morrigù sur plusieurs mois faut voir quoi, dans quel état j'étais).
En plus vu toute les illustrations que je poste avec des guerriers dans mes sujets ??? Je suis un peut au courant...
M'enfin ? Ou alors ils ne lisent pas mes sujets, c'est possible aussi.

D'autres "Druides" te dissent que tu manque de discernement, alors que quand tu commence a parler des Dieux ou des pratiques et des choses plus intiment tu sens que quelque chose coince???
Après il y a aussi ceux qui  se disent "druide" sans en être… (je parle du point de vu des dieux, parce que quand je rencontre un druide j'en parle avec eux) c’est ainsi.
Néanmoins, je crois qu’avec du temps, de la recherche et du discernement, s’il le veut, il arrivera à comprendre ce qu’est réellement le Druidisme.

Et puis il y a la pratique de Groupe plus formel et tourné vers la communauté, c'est certain et je le comprend, que ce soit différent de ce que je fait seul ou des rituels de groupe que je peut faire avec ma famille ou mes amis (mon clan, ou "Thingmen").

Par contre j'ai un peut peur de ce qui ce passe en France, par rapport au reste du monde en ce qui concerne le Druidisme, les "Druides" ce tournent tous vers les "Gaulois" y compris ce qui sont "Bretons" (pourtant nos Ancêtres sont venus de la Grande îles de Bretagne?) et ils cherchent a recrée une langue Gauloise avec les choses qu'il nous reste des anciens textes et les découverts archéologique. Je trouve ça bien je suis très philologue moi aussi, et tout druide devrait l'être je pense, j'adore le Breton, l'Anglais et le Scots, ainsi que le Vieux Norrois... j'aime beaucoup ces langues.

De mon côté je suis un Druide "spirituel" parce que je pratique avec les aptitudes et les techniques "Imbas forosnas" et le "Seidr", mais je ne suis pas que ça je suis aussi un Druide "reconstructioniste", alors plus sur les Vikings (en lien avec l'héritage de l'Ecosse) et un peut sur les Scots et les Pictes, il ne reste plus rien sur les Pictes, on peut toutefois retrouver des choses quand on s'intéresse au folklore Ecossais, et bien sur les héritages venus d'Irlande pour ce qui conserne les Scots, des Gaëls venu d'Irlande pour fonder le royaume de Dál Riata. Être reconstructionniste ne veut pas dire être simplement nostalgique du passé alors Gaulois pour les Druides de France ou Viking pour mon cas. Cela signifie que nous sommes partisans de l’idée d’étudier de manière approfondie les anciennes coutumes, afin que celles-ci puissent servir de bases saines à une pratique adaptée à la vie moderne et à la société actuelle, mais cette pratique doit permettre aussi l'évolution spirituel des personnes sinon ça ne sert a rien...

Mais ce qui me fait peur c'est que quand tu parle avec les Druides qui on une approche matérialiste tu sent quelque chose dérière eux, comme un visage grimaçant... et j'ai peur de l'avenir...
Qu'ils créent une langue avec des néologisme Gaulois et Latin c'est bien, mais que ensuite ça tourne en quête identitaire (si jamais ils trouvent un appuis de l'état ou des milieux universitaire???) J'ai peur qu'ensuite il y ai un partie "Gaulois" et/ou des dérivent d'extrême droite. Et qu'au finale le Druidisme "made in France" ne ressemble a l"Odalisme" Allemand ou a "l'Odinisme" Américain, des groupes identitaires et xénophobes... En plus tu a l'Ordre Druidique de Reichbürger en Allemagne qui est déjà comme ça. Je ne sais plus si c'est encore "l'Ordre Druidique de Reichbürger" ??? Je crois qu'ils on changer leur nom depuis un attentas râté qu'ils ont commue contre des personnes issus de l'immigration.

Avec tout ce qu'on vois dans le monde et cette fracture que tu retrouve entre les gens en France (qui semble parfois énorme) et qui est aussi présente dans le Druidisme... bien j'ai peur et je les évites.

Je me contente de ma pratique comme un Fili du moyen age en Irlande ou Ecosse, je contemple la terre et j'y trouve mon bonheur ce qui me nourris, j'ai commencer la lecture de conte a des enfants aussi. J'aime beaucoup leur parler des contes de fées et des mythes celtes ou nordiques. Le Roi Atrhur est le reste... La Table Ronde comme tu a dit dans ta réponse...

Vivre le Druidisme pour soit, honorer les Dieux et se mêler de ses affaires, je pense que c'est la clés du bonheur.  

Merci en tout cas pour ta réponse Kaloneileen, j'éspère n'avoir par trop été alarmiste avec mes ressentit, parfois j'angoisse en y pensant... Le Future peut paraître effrayant.  Neutral


"-Heureux est celui qui pendant sa vie, Peut se fier à sa Foi et à son savoir,
Car souvent de vils conseils sont donnés, Par ceux dont le cœur est mauvais."
-Hàvamàl : 9-
"-N'oppose pas le visible et l'invisible, le monde matériel et le monde des Dieux. C'est comme si tu affirmais que la glace n'est pas de l'eau."
-Sagesse Druidique-
"-Trois choses soutiennent le monde: la recherche, la connaissance, la sagesse.
Trois choses qu'il est difficile d'arrêter: le torrent d'une cataracte, la flèche pointé de l'arc, le langage de l'insensé."-
-Sagesse Druidique-





Dernière édition par Veigsidhe Karvgwenn le Dim 16 Sep 2018 - 18:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://templedraoidh2900druidviking.blogspot.fr/
Kalon Eileen
Ami(e) de la Forêt
Ami(e) de la Forêt
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 30/07/2018
Localisation : charente

MessageSujet: Re: Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?   Sam 15 Sep 2018 - 22:33

oui je suis tout a fais d' accord avec toi c'est aussi pour cela que j'ai choisie une vie seule au bout d'un chemin avant la grande foret près des miens ma petite tribut ma fille et mes animaux
en fait je me suis sentie trahie puis rejeter par la communauté de druide auquel j’étais rattachée, je préfère ma vie d'ermite, je suis bien je suis loin des fous qui me disent quoi bouffé quoi penser quoi consommer !! et qui me dise quoi tu n'a pas internet !! pas de téléphone ???!! pas de télé ?? !!
mais où on va ?? oui ca peu faire peur... je ne rentre pas dans les cases... en plus je suis une femme..
sur avec des gens comme ça droit dans le mur, parfois l'impression que la pratique du druidisme actuel n'est qu'une pale copie, ou pire une reconstitution, le druidisme devient une religion avec ses dirigeants, sa hiérarchie et tout ce qui suit ou tu adhère ou tu n’adhère pas
Revenir en haut Aller en bas
Veigsidhe Karvgwenn
Ami(e) de l'Antre
Ami(e) de l'Antre
avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Guiclan/Gwiglann (en Bretagne)

MessageSujet: Re: Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?   Sam 15 Sep 2018 - 23:11

Je dit souvent que le meilleur paganisme c'est la Wicca perso c'est ce que je pense.

Merci beaucoup encore une fois Kaloneileen. Le travail en Ermite est plus sincère envers nos dieux et nous même je trouve. On ne cherche pas de statue sociale ou la reconnaissance des autres, pour quoi faire ??? Et ce que tu dit est vrais, ça devient une religion dogmatique ou une association de reconstit' historique...
Oui une case avec ses dirigeants, sa hiérarchie et comme tu le dit si bien soit tu adhère soit tu n’adhère pas.
Moi je n'adhère pas perso et je trouve même que ce qu'ils fond ne devrais déjà plus s'appeler du Druidisme, j'avais penser a du "Colignisme" quelque que chose dans ce goût là.

Bref j'en ai un peut marre des conflits et des gens qui ne comprennent pas ce que les autres vivent.
C'est difficile de dialoguer et de parler avec ces personnes là.


Ensuite si le "Druidisme" ça devient un grand truc "rigide" ou les gens cherche a t'empêcher de faire ou d'être...
Qui doit ressembler a l'église avec son "Pape" et ses "inquisiteurs" et tu doit, te laisser faire même si les gens commettent des actes de cruautés, par leurs actions ou par la paroles, c'est vraiment prendre les dieux et les anciens pour des idiots...

Bon je plaisante, j'aimerais rire de bon coeur! Si seulement ce n'était pas aussi triste.  Crying or Very sad


Ha qu'il est loin ...
Il est loin le temps des héros...
Des guerriers valeureux et des sages poètes.
Les corbeaux croassent dans les brûmes, le froid de l'hiver spirituel commence a mordre les jours qui passent dans la douleur et l'obscurité dans les coeurs des hommes grandit...
Ou sont les tristes bardes d'antan? Perdu sur les collines ? ou dans la solitude de leur bois...? Ou a chanter sur les bords du lac de l'esprit? Ou sont les bardes d'antan...  
L'ermite seul sais quel est la valeur de la vie, et l'importance du temps et des jours.
Assis sur la rivière, a attendre le retour du soleil, de la pluies et des signes que le printemps qui soigne les coeurs meurtries ranime notre âme engourdie pas les glaces et la neige et qu'il éloigne les tourments de l'hiver, au loin...
Alors assis au pied des collines on prend conscience des choses, l'éclat de la lumière de la lune, celles des étoiles, l'écoulement du temps qui semble ne plus être aussi rapide, mais l'ermite reste conscient que tout est éternellement présent et précieux malgré tout.
La passé comme le futur, la vie et la mort, la joie et la tristesse...
Les événements du monde ne meurent jamais, ils se contentent de passer comme les oiseaux du chagrin et les papillons des jours de bonheurs.
Ils sont comme les oiseaux migrateurs qui nous abandonnent et quittent nos terres a la fin de l'été, et qui reviennent, repartent et nous laisse avec nos racines fortifier de leur passage...
Que ton ermitage Druidique te soit favorable Kaloneileen.

"-Certains hommes paraissent brisés par la vie, ayant tout perdu.
Méfie toi des apparences, car il y a plusieurs sortes de pauvres:
L'homme pauvre par la volonté des Dieux.
L'homme pauvre par sa propre volonté.
Et l'homme qui serait pauvre même s'il possédait le monde."
-Sagesse Druidique-


"-Heureux est celui qui pendant sa vie, Peut se fier à sa Foi et à son savoir,
Car souvent de vils conseils sont donnés, Par ceux dont le cœur est mauvais."
-Hàvamàl : 9-
"-N'oppose pas le visible et l'invisible, le monde matériel et le monde des Dieux. C'est comme si tu affirmais que la glace n'est pas de l'eau."
-Sagesse Druidique-
"-Trois choses soutiennent le monde: la recherche, la connaissance, la sagesse.
Trois choses qu'il est difficile d'arrêter: le torrent d'une cataracte, la flèche pointé de l'arc, le langage de l'insensé."-
-Sagesse Druidique-



Revenir en haut Aller en bas
http://templedraoidh2900druidviking.blogspot.fr/
Mage
Ami(e) de la Forêt
Ami(e) de la Forêt
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 29/01/2017
Localisation : en France

MessageSujet: Re: Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?   Dim 16 Sep 2018 - 19:04

Bonsoir
Je viens de lire le sujet, comme je suis initié au druidisme depuis un peu plus d'un an maintenant
je tiens a réagir.
Perso j'ai été initié par Thor, et pratique en solitaire comme tous ce que je fais;même si c'est pour aider
je le fais seul.
Ensuite, vu ce que je peux lire de droite et de gauche je suis content de faire cette pratique comme cela.
Les dieux ne regarde pas si tu fais parti d'un groupe , je pense que cela leurs est indifférent et que seul
la pensé de l'être leur importe !!!!
donc, je préfère continuer comme cela, et pour celles et ceux qui pratique en groupe c'est leurs choix.
Amicalement Mage !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Veigsidhe Karvgwenn
Ami(e) de l'Antre
Ami(e) de l'Antre
avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Guiclan/Gwiglann (en Bretagne)

MessageSujet: Re: Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?   Dim 16 Sep 2018 - 22:12

Oui Mage tu a raison la pratique (solitaire ou groupe) leur importe peut, bien que parfois l'orthopraxie ai du sens, quand ils nous demande d'accomplir quelque chose l'hors d'un rituel ou de faire un rituel en Astral avec eux, je doit aller faire une bénédiction a Valaskjalf sur la pierre Runarsteine de Freyr dans les champs derrière Sessrumnir, durant un voyage astral a mon culte de l'Equinoxe d'Automne, pour Mabon/Winter Finding, c'est Freyr qui me la demander pour cette année.
Au dernière Equinoxe a Litha/Tantad c'est Odin qui m'avait demander quelque chose.
Après l'orthorpaxie dans les rituels personnel c'est plus pour les personnes que pour les dieux en eux même, du moment qu'on fait quelque chose et que l'acte rituel les fortifies et apporte plus de force a nos liens (entre eux et nous). Bien sur en groupe l'énergie doit être plus forte.
Mais encore faut t'il que les dieux aient choisie les personnes, parce que rendre une culte ou faire appel a une divinité durant un culte ne garantie pas que celle si soit bénéfiques aux personnes, au mieux ils ne les écouterons pas, et seront indifférente quand tu leur parlera de certain groupe ou de personne en particulier.

Mais les groupes en eux même je ne pense pas, je me rappel de la réaction de Thor il y a des années quand j'avais commencer a lui dire que j'aimerais étudier l'Asatru et quand je lui ai parler des groupes. Je l'ai rarement vu en colère contre moi... d'habitude il n'y a que contre les géants qu'il ce met dans des états comme ça...
Depuis je prend du recule, surtout avec l'asatru. Encore qu'il y a de bon site sur le web américain et que j'ai visité un groupe en astral durant une de leur cérémonie et Thor m'avais dit que ce groupe la il avait ses faveurs. je pense que c'est parce qu'il s'était mit en colère a propos de cela qu'il m'a montrer en contrepartie un groupe qu'il aime bien, on a dit des bénédictions ensemble pour les bénir, je me rappel, l'hors de cette visite, (ça me fait toujours bizarre, de voir des gens qui ne me voient pas quand je fait ce genre de chose)  Donc ...
Je ne peut rien affirmer de plus, mais je pense que c'est surtout les personnes qui font le groupe... et pas l'inverse...


"-Heureux est celui qui pendant sa vie, Peut se fier à sa Foi et à son savoir,
Car souvent de vils conseils sont donnés, Par ceux dont le cœur est mauvais."
-Hàvamàl : 9-
"-N'oppose pas le visible et l'invisible, le monde matériel et le monde des Dieux. C'est comme si tu affirmais que la glace n'est pas de l'eau."
-Sagesse Druidique-
"-Trois choses soutiennent le monde: la recherche, la connaissance, la sagesse.
Trois choses qu'il est difficile d'arrêter: le torrent d'une cataracte, la flèche pointé de l'arc, le langage de l'insensé."-
-Sagesse Druidique-



Revenir en haut Aller en bas
http://templedraoidh2900druidviking.blogspot.fr/
Veigsidhe Karvgwenn
Ami(e) de l'Antre
Ami(e) de l'Antre
avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Guiclan/Gwiglann (en Bretagne)

MessageSujet: Re: Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?   Mer 26 Sep 2018 - 15:58

J'ai eu ce tableau sur un site ou je suis, on y vois les langues celtes, je trouve que c'est pas mal.
On vois que la Langue Bretonne, Gaélique et l'ancienne langue des Gaulois sont proche toute en n'aillant pas de lien directe ente elle, ou alors faut remonter un Common Celtic, et a l'indo-Européen, ou au Gallo-Brittonic pour les Gaulois ancien et le Breton
ça permet d'illustrer ce sujet.



"-Heureux est celui qui pendant sa vie, Peut se fier à sa Foi et à son savoir,
Car souvent de vils conseils sont donnés, Par ceux dont le cœur est mauvais."
-Hàvamàl : 9-
"-N'oppose pas le visible et l'invisible, le monde matériel et le monde des Dieux. C'est comme si tu affirmais que la glace n'est pas de l'eau."
-Sagesse Druidique-
"-Trois choses soutiennent le monde: la recherche, la connaissance, la sagesse.
Trois choses qu'il est difficile d'arrêter: le torrent d'une cataracte, la flèche pointé de l'arc, le langage de l'insensé."-
-Sagesse Druidique-



Revenir en haut Aller en bas
http://templedraoidh2900druidviking.blogspot.fr/
Eddy1983
Ami(e) de la Forêt
Ami(e) de la Forêt
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 15/06/2017
Localisation : Louchy montfand (allier 03)

MessageSujet: Re: Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?   Jeu 4 Oct 2018 - 10:42

Cool, merci l'ami.
Revenir en haut Aller en bas
Veigsidhe Karvgwenn
Ami(e) de l'Antre
Ami(e) de l'Antre
avatar

Messages : 1960
Date d'inscription : 13/04/2016
Localisation : Guiclan/Gwiglann (en Bretagne)

MessageSujet: Re: Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?   Jeu 18 Oct 2018 - 18:28



"-Heureux est celui qui pendant sa vie, Peut se fier à sa Foi et à son savoir,
Car souvent de vils conseils sont donnés, Par ceux dont le cœur est mauvais."
-Hàvamàl : 9-
"-N'oppose pas le visible et l'invisible, le monde matériel et le monde des Dieux. C'est comme si tu affirmais que la glace n'est pas de l'eau."
-Sagesse Druidique-
"-Trois choses soutiennent le monde: la recherche, la connaissance, la sagesse.
Trois choses qu'il est difficile d'arrêter: le torrent d'une cataracte, la flèche pointé de l'arc, le langage de l'insensé."-
-Sagesse Druidique-



Revenir en haut Aller en bas
http://templedraoidh2900druidviking.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment reconnaître un Druide ou une Druidesse ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment reconnaître certains symptomes
» Comment reconnaît-on les miracles ? (Les nouvelles conditions d'examen des miracles dans l'Église catholique)
» Comment reconnaître un manipulateur?
» Comment définir le fait d´être Juif ?
» Comment reconnaît-on... ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'antre magique des sorcières :: Vie Magique et Spirituelle :: Paganisme :: Théorie :: Druidisme-
Sauter vers: