l'antre magique des sorcières
Bienvenue dans l'univers magique des sorcières !
Merci de vous connecter pour voir l'intégralité de nos forums et les nouvelles réponses.


Cinq belles années d'uptime. Merci à tous de votre présence et de votre soutient !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur L'Antre Magique des Sorcières
forum d'entraide et communauté neo pagan francophone

Merci de bien vouloir consulter attentivement et mettre en application les règles de la Charte


Retrouvez-nous aussi sur Facebook !
 

 
Découvrez la liste de nos partenaires dans la rubrique prévue à cet effet dans le tiers inférieur du forum.


CURRENT MOON

Partagez | 
 

 L'étude Des Démons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin Fondateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 387
Date d'inscription : 10/07/2009
Localisation : Ile de France

MessageSujet: L'étude Des Démons   Dim 19 Juil 2009 - 14:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]






On entend par démonologie la science des démons. Ce terme peut également désigner des sciences occultes.
Jusqu'à la fin du XIIIe siècle, peu d'intérêt était porté aux démons. Le Traité sur le mal de saint Thomas d'Aquin en 1272 rappelle que le diable est un hérétique, la sorcellerie un crime d'hérésie. Les théologiens vont alors se pencher sur les entités du Mal.
La théologie va se diviser en une angéologie (théodicée) qui est l'étude de Dieu, et une démonologie. La démonologie était conduite sous les auspices et avec les encouragements des plus hautes autorités catholiques et du pape lui-même.


Les objectifs



Les objectifs de la démonologie sont :



· d'opérer une classification hiérarchique des démons

· de connaître leurs histoires

· de comprendre leur façon d'opérer

Connaissances



On part du fait qu'il y a deux parties :



· le Bien représenté par Dieu (YHWH, soit Yahvé ou Jéhovah)

· le Mal représenté par le diable (de son nom Satan)

La démonologie établit que les anges sont les messagers et les ministres de Dieu dans ses relations avec les hommes et que, dès leur création, ils eurent le choix entre le bien et le mal. Les mauvais anges (anges des ténèbres ou anges déchus) choisirent le mal en s'éloignant de Dieu. L'origine du Diable semble être décrite de façon figurée dans la Bible dans le livre d'Isaïe 14:12-20 comme suit :

Ah ! comme tu es tombé du ciel, toi, brillant, fils de l’aurore ! Comme tu as été abattu à terre, toi qui affaiblissais les nations ! Quant à toi, tu as dit dans ton cœur : Je monterai aux cieux. Au-dessus des étoiles de Dieu j’élèverai mon trône,(…) je me rendrai semblable au Très-Haut.' (…)


Il est admis que Satan règne sur des démons. Le chiffre 666 lui est couramment associé ; il provient de la Bible et symbolise ce qui est humain, imparfait car c'est « un chiffre d'homme » (Apocalypse 13:18).

Les démons répondent à une hiérarchie bien déterminée et se sont organisés comme des militaires. Un passage de la Bible (Marc 5:9) fait mention d'un homme possédé se dénommant Légion à cause de son degré de possession (voir légion).

D'après Richelmus de Schental, abbé cistercien de Wurtemberg au XIIIe siècle, les démons se comptent par centaines de milliards. En 1467, Alphonsus de Spina, dans son Fortalicium fidei, Strasbourg, 1460, en calcule 133 306 668. Au XVIe siècle, Jean Wier n'en enregistre que 44 435 556, divisés

en 666 légions commandées par 66 princes. D'autres savants démonologues contestent ces chiffres : Pannethorne Hugues en recense 1 758 064 176 ; Martin Barshaus, 2 665 866 746 664 ; Jean Oswald, 14 400 000…

Chaque démon a ses propres caractéristiques. Certains ont un nom tiré de leurs façons de se manifester (Belzebuth le seigneur des mouches, Poltergeist qui signifie « Esprit qui produit des bruits », etc.).

Les symboles les plus courants sont les cornes ou la couronne pour le pouvoir, la tête de bouc tirée des origines du paganisme où les sacrifices aux dieux étaient offerts, les ailes pour l'étendue de leur autorité, le serpent pour la tromperie (d'après la Bible Ève a été trompée par un serpent), et le dragon, serpent déchu représentant Satan maudit par Dieu (Genèse 4:14).

Certains démons proposent leurs services à des humains pour les placer sous leur domination. D'où certainement l'expression vendre son âme au diable. Le Faust de Goethe en est un exemple célèbre. Ce genre de transactions sont évoquées dans la Bible : le Diable y est décrit comme celui qui se transforme en ange de lumière pour égarer les humains (II Corinthiens 11:14).

Toutes ces explications sont le fait des religions monothéistes, en premier lieu, la religion juive, puis par la suite la religion chrétienne. Dans le but bien affiché, de discréditer les anciens cultes tels que par exemple le culte d'Ishtar, déesse de l'amour qui devint Astaroth démon de la lubricité. À noter qu’Astaroth est « un » démon qui à gardé le suffixe oth signifiant femme en hébreu. Notons aussi le fameux pentagramme, bien connue des amateurs de démonologie n'était autre que finalement le pentagramme de Vénus, déesse de l'amour et surtout Déesse thaumaturge. Les religions monothéistes ont donc « transformé » les anciens cultes païens en culte « démoniaque » afin d'assoir leur pouvoir religieux sur les peuples.



Conclusion



Les Démons font partie intégrante de la religion au même titre que les Anges, quelle qu’en soit leurs natures. C’est pour cela que j’apparente volontiers la démonologie à une science dans la mesure où il s’agit de recherche de personne savantes, curieuses et érudites. Les démons sont l’opposé direct des Anges, on les retrouve pour cela dans toutes les religions et dans tous les textes religieux, aussi bien dans La Bible que dans le Coran ou le Shabbat. Mais il est encore plus intéressant de remonter dans le temps, à l’époque de la Perse vers des civilisations comme les babyloniens, les assyriens. Voir même les Mayas à l’opposé géographique. On trouve au final plusieurs espèces de démons, comme les succubes comme on retrouve plusieurs espèces d’anges, tel les archanges. Une religion inclus forcément la notion de bien-mal joué par les acteurs anges-démons. Il est important de ne pas confondre démonologie qui est un réel travail de recherche avec des cultes comme le satanisme qui ne serait que le plus « célèbre ». Il n’y à aucun mal à s’intéresser à la mythologie dont les démons en font également partit au même titre que les Dieux, les Héros et autres créatures. La démonologie incite à un voyage à travers les civilisations et les religions au travers de texte antiques pour la plupart et montre au final un étroit lien entre les mêmes démons des différentes religions dont change souvent juste le nom. On ne peut en aucun cas apparenter la démonologie au surnaturel et choses inexpliqué fruit de notre imagination ou non. Certains voient des démons d’autre voient des anges et cela ne rentre pas en ligne de compte par rapport au travail de recherche historique.
Revenir en haut Aller en bas
http://thewitcheslair53.forumactif.org
 
L'étude Des Démons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'étude Des Démons
» Quand est née l'étude géographique? Qui est le premier géographe?
» PAZUZU Démons ou Ange ??
» Les machinations provoquées par les démons (hommes et jinns)
» Les projets militaires d'étude des ovnis de 1957 à 1969

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'antre magique des sorcières :: Vie Magique et Spirituelle :: Magie :: Théorie :: Magie Noire :: Démonologie-
Sauter vers: